Pressure Machine, The Killers

Presque à pareille date l’an dernier, The Killers lançait son sixième album, Imploding the Mirage, que le populaire groupe rock américain n’a jamais pu défendre sur scène pour les raisons que l’on devine. Le leader Brandon Flowers a alors pris la plume pour raconter ses origines, et du même souffle porter un regard, somme toute assez déprimant, sur l’Amérique rurale. Désillusion (Desperate Things), suicide (Terrible Thing), foi religieuse, crise des opiacés, tout y passe avec candeur et certaines maladresses, mais surtout avec tendresse. Flowers est même retourné dans le village où il a grandi, Nephi, dans l’Utah, pour enregistrer les histoires de ses habitants dont les voix surgissent au détour de chansons tirant vers le folk rock, largement inspirées par la plume de Springsteen — dans les thèmes comme dans les élans mélodiques, particulièrement sur Quiet Town et Cody. Avec cet album concept, The Killers s’éloigne momentanément des envolées alt rock qui ont fait sa renommée, mais trouve un bon filon émotif.

Écoutez Pressure Machine Trailer 1

Pressure Machine

★★★ 1/2
​Pop

The Killers, Island Records

À voir en vidéo