At Pioneer Works, Les Filles de Illighadad

En 2019, deux ans après leur tout premier concert à Montréal à l’affiche du festival Suoni per il Popolo, Les Filles de Illighadad, en pleine possession de leurs formidables moyens musicaux, se produisaient pour la première fois à Brooklyn, où fut enregistré At Pioneer Works, leur troisième album. À la différence de ses autres illustres collègues musiciens touareg (Bombino, Mdou Moctar, Tinariwen), le quatuor, fondé dans leur village au cœur du Niger par la chanteuse Alamnou Akrouni et la guitariste Fatou Seidi Ghali, présente la tradition musicale de la région sans l’influence rock ; les envoûtantes harmonies vocales qui se répondent et se chevauchent, les rythmes et les motifs de guitares (acoustique et électrique) hypnotiques sont d’une foudroyante authenticité, surtout lorsque les chansons prennent tout leur temps pour se développer, sur la plus rapide Telilit, sur Chakalan et Inssegh Inssegh. Ce disque évocateur est comme un billet aller-retour pour le Sahel, avec ses grooves entêtants que l’on visite sans quitter notre salon ou retirer notre casque d’écoute.

Écoutez Inssegh Inssegh

At Pioneer Works

★★★ 1/2
​Folk

Les Filles de Illighadad, Sahel Sounds

À voir en vidéo