Le temps lent, Enfant magique

Folk Votre toute dévouée surfait les recoins du Web musical récemment et s’est, avec délices, perdue dans des réflexions sur l’état actuel des sons folkloriques et traditionnels dans la musique nouvelle. Certes, on aime tous et toutes la Bottine, là n’est pas la question. Puis voilà que, quelques semaines plus tard, Enfant magique, alias Éric Gingras (de Fly Pan Am et Pas Chic Chic), propose ce troisième chapitre de son parcours (en presque vingt ans, c’est dire que Le temps lent est un titre tout indiqué). Sans correspondre à la définition classique du trad, Le temps lent use sans contredit d’éléments anciens et enchantés, comme la harpe ou encore une guitare ingénue faite d’un picking délicat et ludique. Le parcours post-rock de Gingras est palpable, mais c’est en humble barde intemporel qu’il se présente ici, beaucoup plus que sur les deux derniers albums du projet. Entourez cette entité d’amis aux ressources multiples et le résultat est, sans contredit, magique. Potion tout indiquée pour temps désenchantés.

Le temps lent

★★★★
​Folk

Enfant magique, Ur Audio Visual