L’automne jazz se fera d’abord sur la scène

Le Palais Montcalm accueillera, le 17 septembre, la seule date au Canada de la tournée du John Medeski’s Mad Skillet, une fameuse prise.
Photo: John Medeski.com Le Palais Montcalm accueillera, le 17 septembre, la seule date au Canada de la tournée du John Medeski’s Mad Skillet, une fameuse prise.

Cette manchette apparue la semaine dernière s’est prestement imposée comme le fait saillant de la rentrée en musique jazz : la toute première édition de l’album Blue World enregistré en 1964 par John Coltrane et son mythique quartet pour accompagner les images du film Le chat dans le sac du cinéaste Gilles Groulx. L’album, qui paraît en collaboration avec l’étiquette Impulse ! et l’Office national du film, sera sur les tablettes le 27 septembre en éditions vinyle, disque compact et numérique.

Huit pièces, toutes déjà familières pour les aficionados du légendaire saxophoniste — Naima de l’album Giant Steps (1960), Traneing In de son album avec le Red Garland Trio (1958), etc. —, revisitées à une époque cruciale du développement du langage musical de l’ensemble et enregistrées peu avant les séances du classique A Love Supreme. On salive déjà.

Les collectionneurs seront doublement gâtés cet automne, puisque Warner Music éditera également un album (en partie) inédit de Miles Davis,Rubberband. Enregistré en 1985, cet album aurait dû être son premier pour l’étiquette, après qu’il eut quitté Columbia Records ; le disque aux inclinaisons R&B (les chanteuses Lalah Hathaway et Ledisi y collaborent) paraîtra le 6 septembre.

On ne passera pas à travers toute la gamme des rééditions vinyles jazz, qui vont du In’n Out de Joe Henderson (sur Blue Note, en boutique le 11 octobre), au Inventions & Dimensions de Herbie Hancock (même date), en passant par un rare enregistrement live d’Eric Dolphy (Uppsala Concert vol. 2, 1er septembre), et par le Bird & Diz de Charlie Parker  et Dizzy Gillespie (Verve, 20 septembre). Les disques tomberont comme les feuilles mortes...

Plus près d’ici, quelques sorties à noter : l’auteure, compositrice et interprète montréalaise d’origine américaine Emma Frank offrira son quatrième album, Come Back (Justin Time), le 6 septembre (en concert le 9 octobre au Café Résonance). De Vancouver, la chanteuse Katherine Penfold proposera Sweetest Thing le 4 octobre.

Le menu concerts est nettement plus chargé ; la série Jazz à l’année du FIJM ouvre la saison avec le retour de Snarky Puppy au MTelus le 6 septembre, suivi par Moon Hooch à L’Astral le 11. Le 14 septembre, l’Orchestre national de jazz de Montréal, sous la direction de Jean-Nicolas Trottier, proposera son hommage au quintette de Miles Davis du début des années 1960, un concert intitulé Miles Smiles, à L’Astral, suivi le lendemain et sur la même scène du trio du guitariste américain Julian Lage.

Le brillant et explosif trio de nu jazz britannique The Comet is Coming, mené par Shabaka Hutchings (Sons of Kemet) visitera aussi L’Astral, le 7 octobre. Le 16, Chick Corea, accompagné du bassiste Christian McBride et du batteur Brian Blade, débarquera à la Maison symphonique, et le Preservation Hall Jazz Band louisianais investira le Théâtre Maisonneuve le 28 octobre.

Repaire de jazzophiles, le Upstairs propose cet automne une programmation particulièrement riche, dont on retiendra ces quelques dates : le 3 septembre, hommage à Wayne Shorter avec le quartet d’Andrew Schinasi ; le compositeur, bassiste et joueur de kalimba français Olivier Babaz présentera du nouveau matériel en compagnie de Michel Cusson le 13 septembre ; le 20, place au Dawn Tyler Watson Quartet, au trio du pianiste montréalais Josh Rager le 24. En octobre, la chanteuse américaine Halie Loren rend visite (le 12), tout comme la Franco-Américaine Laura Anglade, le 25. De son côté, le Palais Montcalm accueillera, le 17 septembre, la seule date au Canada de la tournée du John Medeski’s Mad Skillet, une fameuse prise — le 3 octobre, l’établissement de Québec offrira sa scène au projet Light as a Snowflake (hommage au classique Light as a Feather de Return to Forever / Chick Corea) de Daniel Thouin et Yannick Rieu (entre autres).

Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Marianne Trudel et Karen Young présenteront le 9 octobre au Lion d’Or leur projet hommage à Joni Mitchell.

Enfin, sortons les cotillons pour la 20e édition du vénérable OFF Festival de jazz de Montréal, qui se déroulera du 3 au 12 octobre. La programmation complète sera dévoilée le 4 septembre, mais on peut déjà relayer les concerts annoncés, Joel Miller lançant son nouvel album Unstoppable (orchestre d’une vingtaine de musiciens !) au Gesù le 3 octobre, le programme double du 9 octobre au Lion d’Or avec le projet hommage à Joni Mitchell de Marianne Trudel et Karen Young, précédé du projet Chamber Ensemble de Sarah Rossy, puis celui du 11 octobre au Ausgang, mettant en scène l’ensemble Viñu-vinu et le projet Modules d’expression intuitive de Frédéric Alarie.