La Force, La Force

Proche amie de Feist et membre du collectif Broken Social Scene, ArielEngle, figure connue de l’indie-rock, est aussi du duo AroarA avec son partenaire de vie, Andre Whiteman (aussi chez BSS). Vocaliste puissante, elle a travaillé avec Sam Shalabi sur Land of Kush. Et maintenant, elle offre La Force, son alter ego en solo. Ce premier disque est une évidente tentative d’affirmation identitaire et cathartique pour une artiste habituée au travail collectif. On y aborde les thèmes de la maternité, du deuil, de la stupéfaction amoureuse. Puisant dans les enseignements de sa riche expérience, Engle reste peut-être trop collée toutefois à ce qu’incarne BSS (sur Upside Down Wolf, The Tide, Ready To Run), une force (ha. ha.) positive et multi-instrumentiste respirant la bonne volonté. Les pièces qui enchantent le plus sont celles sur lesquelles Engle s’élance en grand oiseau à la voix large et enveloppante, telle une diva qui s’ignore (Lucky One). Adorable aussi est Mama Papa, ballade où cette voix s’accompagne d’instruments à forte influence bossa-nova. En concert le 21 septembre au Centre Phi.

Écoutez Lucky One

La Force

★★★
Indie pop

La Force, Arts Crafts