Closer Apart, Okzharp Manthe Ribane

Bel et intrigant objet musical que ce premier album R&B/grime futuriste du duo londonien formé par le producteur Okzharp et la chanteuse et danseuse Manthe Ribane, tous deux originaires d’Afrique du Sud. Après deux rigides, dansants et excitants EP parus chez Hyperdub, le duo tient ailleurs que sur le plancher de danse sa rencontre entre des scènes underground britanniques et sud-africaines. Certes, les syncopes typiques du grime et les motifs rythmiques propres au son GQOM et au kwaito demeurent le coeur battant du projet, surtout sur les W U @ en ouverture, sur la lugubre Zagga et sur l’envoûtante Never Say Never. On relèvera l’effort que fait Okzharp d’élargir sa palette sonore avec des productions plus douces, parfois dans le registre néo-R&B — Why U In My Way, avec la voix narcotique de Ribane, presque jazzée sur Never Thought, l’une des plus imaginatives de l’album. Sur la ballade atmosphérique Time Machine ensuite, c’est le refrain pop qui séduit ; l’effet est à nouveau réussi sur la longue finale Treasure Erasure, enroulée dans des draps de synthétiseurs.
 

Closer Apart

★★★ 1/2
Électronique

Okzharp Manthe Ribane, Hyperdub