The Golden Octave, Witch Prophet

Cofondatrice et directrice du collectif hip-hop torontois 88 Days of Fortune, l’auteure-compositrice-interprète Witch Prophet (Ayo Leilani) offre un nourrissant et intrigant premier album de chansons originales conjuguées au néo-soul, au hip-hop douillet (excellente et incantatoire Manifest et sa boucle de trompette), au funk langoureux (belle ambiance rétro sur Stars), au R’n’B ésotérique et aux rythmes électroniques, comme sur l’extrait Reprogram et son groove deep house goûteux à souhait. Sur les thèmes de l’autonomisation (empowerment) et de la spiritualité, Leilani chante d’un ton serein, chaleureux et assuré, épaulée par une poignée de producteurs et compositeurs, parmi lesquels le Montréalais Sikh Knowledge. Elle est un peu la réponse canadienne (et queer) à Erykah Badu, dans son interprétation libre et moderne des musiques populaires afro-américaines, jusque dans sa voix tout en dentelle. En concert le vendredi 15 juin à la Casa del Popolo, à l’invitation du festival Suoni per il Popolo.


The Golden Octave

★★★ 1/2
Soul

Witch Prophet, 88 Days of Fortune