Waiting on a Song, Dan Auerbach

Las des multitudes qui veulent entonner Lonely Boy ad nauseam ? Ras le pompon jusqu’au blocage des conduits permettant la libre circulation des fluides créatifs ? C’est ce qui est arrivé à Dan Auerbach. Oui, le guitariste des Black Keys. Que faire ? Bon sang, mais c’est bien sûr : enregistrer un album solo à Nashville. Là où l’on ne se prend pas la tête. Allez, cowboy, tu joues, c’est tout. Pars en mi, en sol, peu importe. Fais rimer « last night » avec « alright ». Le style ? Country, western, on fait toutes les sortes. Pas de trouble. Ça a inspiré notre Dan. Dans Livin’ in Sin, il a mis de l’Eddie Rabbitt (genre I Love a Rainy Night) et un solo de guitare à la Duane Eddy. Dans Malibu Man, il se l’est jouée country soul. Dans Undertow, pas gêné, il s’est offert du Philadelphia Sound estampillé 1974. Shine on Me ? Du Traveling Wilburys dans la dégaine. Thérapie réussie : ça donne un album libre et joyeux, qui a reparti la machine enrayée, et lancé notre homme sur les routes de l’été.

Écoutez Shine On Me

Waiting on a Song

★★★
Country-soul-pop

Dan Auerbach, Warner

À voir en vidéo