Douze Québécois en nomination au prix Polaris

Philippe B fait partie des 40 finalistes nommés pour le prix Polaris.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Philippe B fait partie des 40 finalistes nommés pour le prix Polaris.

Douze artistes québécois ou installés au Québec dont Philippe B, Klô Pelgag, Peter Peter et Leonard Cohen ont vu mardi leur album se retrouver dans la longue liste de 40 nommés du prix Polaris. C’est un artiste local de moins qu’en 2016, mais la liste de cette année compte davantage de francophones, soit sept plutôt que cinq.

Les autres artistes du Québec qui se sont hissés dans le top 40 sont donc Alaclair Ensemble, Chocolat, Le Couleur, Antoine Corriveau, Marie Davidson, Geoffroy, Lisa LeBlanc — dont l’étiquette est montréalaise — et Leif Vollebekk.

Les nommés du prix Polaris, qui récompense depuis 2006 le meilleur disque au pays peu importent les ventes ou le genre musical, sont choisis par quelque 200 membres d’un jury composé de journalistes et de travailleurs de l’industrie musicale.

La longue liste, toujours hétéroclite, compte plusieurs artistes qui se sont déjà retrouvés par le passé dans les 40 finalistes du prix, comme A Tribe Called Red, Feist, Mac Demarco, The Sadies, Tanya Tagaq — gagnante en 2014 — et les très populaires Drake et The Weeknd.

On retrouve aussi l’audacieux groupe jazz BADBADNOTGOOD, Arkells, Gord Downie (à la fois en solo et avec son groupe The Tragically Hip), Daniel Romano et The New Pornographers. La liste complète se retrouve sur le site du prix Polaris.

Cette année, l’organisation de la récompense musicale canadienne a signifié sa volonté de voir davantage d’artistes francophones se hisser dans la courte liste de 10 finalistes, qui sera dévoilée le 13 juillet. Le dernier groupe francophone ayant réussi à s’inscrire sur la courte liste du Polaris est Galaxie, en 2011, pour son disque Tigre et diesel, tandis que la seule formation francophone à avoir gagné cette récompense est Karkwa, en 2010, pour Les chemins de verre.

Quelques artistes instrumentaux ou anglophones du Québec ont toutefois gagné le Polaris par le passé (Arcade Fire, Patrick Watson, Kaytranada, Godspeed ! You Black Emperor).

Le gagnant de l’édition 2017 sera dévoilé le 18 septembre, et remportera une bourse de 50 000 dollars. Les neuf autres nommés de la courte liste recevront 3000 dollars chacun.


La longue liste, en ordre alphabétique

A Tribe Called Red — We Are The Halluci Nation
Alaclair Ensemble — Les Frères Cueilleurs
Anciients — Voice of the Void
Arkells — Morning Report
Philippe B — La grande nuit vidéo
BADBADNOTGOOD – IV
Louise Burns — Young Mopes
Chocolat — Rencontrer Looloo
Clairmont The Second — Quest For Milk and Honey
Leonard Cohen — You Want It Darker
Antoine Corriveau — Cette chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter Le Couleur — P.O.P.
Marie Davidson — Adieux Au Dancefloor
Mac Demarco — This Old Dog
Gord Downie — Secret Path
Drake — More Life
Feist – Pleasure
Figure Walking — The Big Other
Fiver — Audible Songs From Rockwood
Geoffroy — Coastline
Hannah Georgas — For Evelyn
Japandroids — Near To The Wild Heart Of Life
Carly Rae Jepsen — E.MO.TION Side B
B.A. Johnston — Gremlins III
Lisa LeBlanc — Why You Wanna Leave, Runaway Queen ?
The New Pornographers — Whiteout Conditions
Klô Pelgag — L’Étoile thoracique
Peter Peter — Noir Éden
Lido Pimienta — La Papessa
Jessie Reyez – Kiddo
Daniel Romano — Modern Pressure
The Sadies — Northern Passages
John K. Samson — Winter Wheat
Tanya Tagaq – Retribution
The Tragically Hip — Man Machine Poem
TUNS — TUNS
Leif Vollebekk — Twin Solitude
Weaves — Weaves
The Weeknd — Starboy
Charlotte Day Wilson – CDW