Deep Tracks, Faith Hill

Oui, Faith Hill quitte la maison, la tête haute. Après toute une vie chez Warner (23 ans !), cet album aurait pu n’être que formalité, obligation contractuelle. Celle qui a été en quelque sorte la Grace Kelly de Nashville, qui a servi l’usine à succès de la plus noble manière, forte de ses albums, certes middle-of-the-road, mais toujours impeccables, et disséminés à quelque 40 millions d’exemplaires, offre un au revoir personnel. Un florilège de ses préférées, choisies parmi les chansons qui n’ont pas été des succès, ni même des extraits radio. On y constate la belle place faite aux auteures-compositrices, Sheryl Crow pour la ballade blues Somebody Stand by Me, Beth Nielsen Chapman pour la funky-pop Free, Lori McKenna pour la délicate If You Ask, Mindy Smith pour la très enracinée Come to Jesus (inédite, on se demande pourquoi). S’ajoute une reprise de Bruce Springsteen (If I Should Fall Behind), adaptée en doux country. De quoi rappeler qu’une grande dame savait y faire, avant Taylor Swift.


Faith Hill - If I Should Fall Behind

Deep Tracks

★★★ 1/2
Country

Faith Hill, Warner Bros.