Pour l’amour du country. Hommage aux pionniers vol. 1, Artistes divers

On se bouscule à la grand-messe country ces jours-ci. J’applaudis : c’est la nord-américanité en nous qui chante haut et fort, et cela s’entend d’Avec pas d’casque à Guylaine Tanguay. On se passerait certes de Brigitte Boisjoli en Patsy Cline de pacotille, mais il y a toujours des resquilleurs. Soulignons plutôt le travail de fond accompli en 14 saisons par l’émission Pour l’amour du country (acclamée lors du 4e Gala country, samedi dernier) : ambiance sans chichi, groupe maison d’exceptionnelle valeur, on y est tout autant au service d’artistes de renommée régionale (beaucoup d’Acadiens, rapport au tournage à Moncton) que des vedettes et aficionados du genre. Ici, bel échantillonnage, un Bourbon Gautier s’offre du George Jones avec le même bonheur qu’une Patricia Caron du Roger Miron, Breen Leboeuf chante Elvis période Sun, et le regretté Georges Hamel y donne l’inédite Derrière ma fenêtre. Quand l’authenticité dit bonjour au respect.


He Stopped Loving Her Today — Bourbon Gautier

Pour l’amour du country. Hommage aux pionniers vol. 1

★★★
Country

Artistes divers, Tandem.mu