Symphonie en sol bucolique

L’Académie de formation accueille chaque été plus de 400 étudiants, des universitaires provenant des quatre coins du monde qui viennent y chercher une formation auprès de grands maîtres.
Photo: Orford Musique L’Académie de formation accueille chaque été plus de 400 étudiants, des universitaires provenant des quatre coins du monde qui viennent y chercher une formation auprès de grands maîtres.

Depuis 65 ans, les notes virevoltent dans l’enceinte champêtre du parc national du Mont-Orford. Pendant le réputé festival annuel Orford Musique, mais aussi tout au long de l’année, alors que le programme d’activités s’éclate pour coller à la mission de l’organisme : stimuler la créativité de jeunes musiciens au début et pendant leur cheminement professionnel. Cela, dans un décor bucolique des Cantons-de-l’Est où, ce qui est moins connu du public, sont aussi offerts des services d’hébergement et de restauration.

Dans les moments les plus calmes du concert de piano, on pouvait aussi entendre le silence. Jamais vu un public à ce point suspendu au jeu de l’artiste.

Ce soir-là, les notes tantôt délicates, tantôt musclées rendues par le virtuose Scott MacIsaac, Grand Prix du concours OSM Manuvie 2015,inondaient la salle de 500 places, à Orford.

Outre les partitions de grands classiques, le musicien y a notamment interprété une composition de Julien Bilodeau, l’un des participants au volet créatif du festival, une pièce inspirée de la chanson Tu m’aimes-tu ? de Richard Desjardins.

Orford Musique, la nouvelle identité du Centre d’arts d’Orford, met la dernière note ce week-end à son festival avec des prestations de Greg Anderson et d’Elizabeth Joy Roe (vendredi) et le gala du Grand Prix (samedi), spectacle de clôtureoù même le public pourra voter.

Seront récompensés à cette soirée les musiciens qui ont participé aux préludes des concerts professionnels de l’édition 2016.

Photo: Orford Musique Le nouveau directeur artistique d’Orford Musique, Wonny Song, lui-même ancien stagiaire de l’Académie

Chaque année, l’événement accueille quelque 20 000 personnes aux concerts de pros et à ceux, gratuits, présentés par les étudiants de l’Académie, des universitaires provenant des quatre coins du monde qui viennent y chercher une formation auprès de grands maîtres.

Entre autres artistes, s’y sont produits cet été Oliver Jones en tournée d’adieu, I Musici de Montréal, Charles Richard-Hamelin et Ranee Lee.

Orford Musique conjugue aussi le verbe plaire à tous les temps dans un environnement enchanteur, avec ses chambres sobres et confortables, entourées de paysages idylliques, un restaurant au menu abordable qui fut musique à nos papilles, un petit bistro fort sympa et des sentiers de randonnée au coeur du parc de la SEPAQ.

Cela en plus des pavillons pour l’enseignement et la pratique, dont celui appelé L’Homme et la Musique qui fut déménagé, à l’époque, depuis les installations d’Expo 67 jusque sur le site de 222 acres !

Le bien nommé nouveau directeur artistique d’Orford Musique, Wonny Song, lui-même ancien stagiaire de l’Académie, a notamment instauré le prix Orford Musique, une compétition des meilleurs étudiants qui se produisent lors des concerts de pros.

« Mon passage ici, dit-il, m’a permis d’accéder à de merveilleuses possibilités qui ont été déterminantes dans la poursuite de ma carrière. »


La portée d’Orford Musique

Un organisme à but non lucratif fondé en 1951 par Gilles Lefebvre

Quelque 50 000 visiteurs par année

L’Académie de formation accueille chaque été plus de 400 étudiants, 70 enseignants, grands maîtres et pianistes accompagnateurs

Le festival annuel Orford Musique présente une vingtaine de concerts professionnels, une quarantaine de concerts gratuits et deux expositions d’arts visuels

Classes de maîtres et répétitions publiques

Par le programme Orford sur la route, les stagiaires de l’Académie parcourent des municipalités des Cantons-de-l’Est et de la Montérégie pour offrir des concerts gratuits

Hébergement: 89 chambres dans 4 pavillons, 17 chalets rustiques, un restobar et des services de restauration de groupe

Un orchestre

Une salle de concert de 550 places

35 studios de répétition

Un centre de documentation

Festival Orford Musique

Greg Anderson et Elizabeth Joy Roe (vendredi, 20 h) et le Gala du Grand Prix, concert de clôture (samedi, 20 h) 3165, chemin du Parc à Orford, 1 800 567-6155



À voir en vidéo