Un prix en vidéo pour «Le Devoir»

«Le Devoir» était cinq fois en nomination aux Prix d’excellence en publication numérique cette année.
Photo: Guillaume Levasseur Archives Le Devoir «Le Devoir» était cinq fois en nomination aux Prix d’excellence en publication numérique cette année.

Le Devoir a ajouté cette année de nouvelles ressources à son laboratoire numérique en créant une véritable cellule de production journalistique vidéo, composée de reporters, de vidéastes, de monteurs, de pupitreurs et d’un motion designer. Cette initiative et le labeur de cette équipe ont porté leurs fruits puisque Le Devoir a remporté vendredi une médaille d’or dans la catégorie Meilleure vidéo en ligne — Format court aux Prix d’excellence en publication numérique.

La journaliste Daphnée Hacker-B., la vidéaste Bénédicte Millaud et le motion designer Cédric Gagnon ont reçu les honneurs pour Marion et les collages féministes, une vidéo courte de notre série Identité portant sur le mouvement des collages féministes. On y suit Marion et ses acolytes dans une sortie de nuit, armées d’affiches et de colles, les femmes affichant leur soutien envers les victimes de violence, d’agressions sexuelles ou de sexisme.

À (re)voir

Le Devoir était cinq fois en nomination aux Prix d’excellence en publication numérique cette année, dans les catégories Vidéo courte, Infolettre et Meilleur reportage en science et technologie.

Ces récompenses nous confortent dans le virage numérique qui se poursuit dans notre salle de rédaction, avec l’arrivée de nouveaux métiers de l’information et de formats destinés à informer au-delà d’un format plus traditionnel, tel que l’article.

Pour cette dernière année de production vidéo, notre objectif était de créer une identité propre en vidéo et de proposer des séries distinctes. La série Identité a ainsi mis en scène des personnages aux profils distinctifs et porteurs d’un message qui détonnait dans leur champ d’action.

Avec la mise en place d’une équipe de production et d’un flux de travail vidéo efficace intégrant des corps de métiers non traditionnels à la rédaction, nous avons réussi à doubler nos statistiques de performance vidéo sur nos plateformes et sur les réseaux sociaux, en atteignant des degrés de portée et d’engagement plus que satisfaisants. Nous poursuivrons sur cette lancée.



À voir en vidéo