«Cantata»: une très bonne base

«Cantata» est un jeu de stratégie au tour à tour en deux dimensions avec vue isométrique.
Photo: Afterschool Studio «Cantata» est un jeu de stratégie au tour à tour en deux dimensions avec vue isométrique.

Nous l’attendions depuis un bon moment, et nous ne sommes pas déçus. Le jeu de stratégie indépendant Cantata, nouvellement offert en accès (très) anticipé sur Steam, démarre sur de très bonnes bases. Mais il reste encore beaucoup à faire.

La planète Shoal se meurt. C’est que trois civilisations se font la guerre à la surface de ce monde éloigné. Chaque faction (humains, robots et extraterrestres) a sa propre raison d’attaquer l’autre et de défendre cette planète. À travers neuf campagnes différentes, on explorera leurs motivations, leur histoire et les mystères de la planète.

Cantata est un jeu de stratégie au tour à tour en deux dimensions avec vue isométrique. S’y mélangent les influences d’Advanced War et, surprenamment, de jeux de gestion comme Factorio. Sur ce champ de bataille pixélisé, on place des bases, des usines et des machines à extraction de ressources pour alimenter notre machine de guerre. À mesure que l’on conquiert des régions, il faut s’assurer de l’état de notre chaîne d’approvisionnement… et de sa protection.

Les systèmes de gestion sont compliqués, mais pas obscurs non plus. On fait usage de divers bâtiments en combinaison pour générer les éléments de notre armée. Une raffinerie et une usine à moteurs permettent à une autre installation de produire un véhicule pour notre armée, par exemple. Va de même pour un simple soldat. Reste à mémoriser le tout au fil des combats.

En résulte une version assez unique du jeu de stratégie. La gestion des ressources est évidemment essentielle, mais maîtriser l’art de la guerre l’est encore plus. Selon la situation et la faction qu’on représente, on passe de la guerre conventionnelle au combat de guérilla, des attaques frontales et des prises en tenaille aux embuscades.

Cantata est avant tout un bonbon pour les yeux. Décidément, les artistes du studio indépendant Afterschool se sont dépassés. Les champs de bataille pixélisés collent parfaitement à l’ambiance space opera, et les portraits des personnages principaux, magnifiquement illustrés à la main, encore plus.

Si on est déjà impressionnés, il reste encore beaucoup à faire pour le petit studio de Brooklyn. Seulement trois des neuf campagnes promises et un éditeur de création de champs de bataille sont disponibles pour le moment. L’équipe promet un mode multijoueur pour bientôt. Sur Discord, le studio semble à l’écoute des retours des joueurs. Si on pouvait y aller de notre demande, on aimerait bien pouvoir jouer avec une manette plutôt qu’avec le clavier et la souris.

Se procurer un jeu en accès anticipé comporte toujours des risques. Rien n’oblige un studio à terminer le développement de son jeu. Mais ce qui est déjà là vaut la peine d’être essayé. L’éditeur de cartes y est pour beaucoup, car il nous permet de créer nos propres épreuves, faisant ainsi durer le plaisir alors que nous attendons la prochaine mise à jour.


 

Cantata

★★★ 1/2

Conçu par Afterschool Studio et édité par Modern Wolf. Offert en accès anticipé pour PC Windows seulement (Steam).

À voir en vidéo