«Vampire Survivors»: le produit d’une passion

«Vampire Survivors» a l’allure de ses moyens. Ça fait partie du charme.
Photo: Poncle «Vampire Survivors» a l’allure de ses moyens. Ça fait partie du charme.

Conçu pour le plaisir par un seul développeur, Vampire Survivors est un petit jeu roguelike au look rétro, mais aux idées résolument modernes. Et on le dira sans ambages : il y a quelque chose de magique dans ce petit bijou indépendant.

Son génie se trouve-t-il dans l’idée toute simple qui le définit ? Dans cette esthétique 8-bit proche des premiers Castlevania ? Ou bien est-ce cette boucle de jeu carburant à la dopamine qui nous a rendus vite accro ?

Seul face à des hordes de bêtes maléfiques sans cesse grandissantes, on tente de survivre à la nuit le plus longtemps possible. La mort est inévitable, mais au moins peut-on emporter dans la défaite quelques trésors qui pourront nous être utiles lors d’une prochaine tentative.

Le développeur Luca Galante (alias Poncle) a eu l’audace d’aller chercher le meilleur de ce qui se fait sur téléphone mobile côté excitation des neurones et de l’appliquer à un jeu hors ligne et non monétisé.

À chaque niveau que l’on atteint, on nous propose au hasard des armes et des habiletés pour améliorer notre personnage. À chaque grand méchant vaincu, un coffre au trésor nous récompense de la même manière. On devient vite une machine à dégommer du démon, les améliorations à notre personnage se combinant de façons inusitées, laissant libre cours à notre créativité stratégique.

Mais le défi devient plus grand à mesure que le temps passe. Inévitablement, on devra abdiquer, enseveli sous une montagne de monstres. On voudra par contre tout de suite lancer une nouvelle partie, ayant chaque fois débloqué un nouveau jouet : que ce soit une arme, un personnage ou une nouvelle habileté.

Évidemment, Vampire Survivors a l’allure de ses moyens. Cela fait partie du charme.

En entrevue à Vice, Luca Galante avoue qu’il ne s’attendait pas à grand-chose de son petit jeu bâti durant les fins de semaine. Et nous non plus, pour être honnête.

Mais on y a trouvé quelque chose de charmant : le produit véritable d’une passion. Il s’agit d’un de ces jeux qu’on gardera installés sur notre ordinateur pour des séances régulières. On s’est même surpris à continuer d’y penser dans nos temps libres, imaginant quelles combinaisons d’armes et d’habiletés seraient les plus jouissives.

En accès anticipé pour seulement 3 $ sur Steam, on a franchement l’impression de voler le développeur. Il n’y a pas grand-chose à perdre à l’essayer.

Vampire Survivors

★★★★

Conçu et édité par Poncle. Offert pour PC Windows.

À voir en vidéo