«Kardboard Kings»: tout ce qui monte…

«Kardboard Kings» est un jeu charmant à la proposition intrigante, mais à l’exécution inégale.
Photo: Akupara Games «Kardboard Kings» est un jeu charmant à la proposition intrigante, mais à l’exécution inégale.

Compétitionner ou collectionner. Les adeptes de jeux de cartes à échanger comme Pokémon, Magic ou Yu-Gi-Oh sont souvent intéressés par l’un de ces deux aspects. Mais il en existe un autre : la finance. Car oui, ces bouts de carton ont une valeur sur le marché secondaire qui fluctue comme à la Bourse. C’est à ce marché que s’intéresse Kardboard Kings, un jeu charmant à la proposition intrigante, mais à l’exécution inégale.

On y joue le rôle d’un jeune homme qui reprend, après la mort de sonpaternel, son magasin de cartes à collectionner du jeu fictif Warlock. Connaît-il même les règles du jeu ? Pas besoin. Et on ne les apprendra pas nous non plus. L’important, c’est de faire la piastre. Avec l’aide d’un cockatiel bavard, on achète en ligne des cartes à l’unité et des paquets de cartes scellés pour ensuite les revendre dans notre boutique. La clé : acheter à bas prix et revendre à profit.

Mais attention, le jeu de l’offre et de la demande est aisément influençable. La moindre rumeur peut faire fluctuer le prix de l’or en carton. Une extension, ces collections de cartes publiées en série, sera peut-être bientôt réimprimée ? La Bourse des cartes à jouer sera plombée. Un joueur a remporté un tournoi avec un certain deck ? La valeur des cartes qui le composent va atteindre des sommets.

Il faut donc suivre avec attention les nouvelles au début de chaque journée et selon, choisir quoi acheter et vendre. Ou on peut tout ramasser ce qui est abordable en se croisant les doigts pour que la chance nous sourie. Cette deuxième stratégie a été la plus profitable pour nous, car ici, tout ce qui monte redescend… et l’inverse est vrai aussi. On est loin du « vilain » Rudy d’Alpha Investments ou du forum Reddit r/mtgfinance, où des amoureux du dollar discutent avec grand sérieux des cartes Magicqui pourraient bientôt monter en valeur. Mais pas tant.

La proposition est intrigante. Les jeux vidéo compétitifs de cartes à collectionner et ceux qui intègrent à d’autres genres de jeux l’idée de bâtir un deck de cartes foisonnent, mais c’est bien la première fois qu’on en rencontre un bâti sur le modèle des jeux de gestion. Dommage que l’exécution du studio Akupara Games soit aussi inégale.

Car c’est à un jeu en accès anticipé, sans qu’il soit présenté comme tel, qu’on a affaire. L’histoire, pas inintéressante, se termine en queue de poisson tôt dans la partie. Alors que les crédits défilaient, on était convaincu que plus était à venir. Mais non. On a eu l’impression que les développeurs, au bout de leur budget, ont coupé court au développement pour finalement publier un jeu qui n’a pas été terminé. On peut heureusement continuer de gérer notre boutique passé ce point.

En l’état, la boucle fonctionne. On a apprécié les quelque six heures qu’on a passées avec Kardboard Kings. Mais on n’y retournera pas, à moins d’une mise à jour costaude.


 

Kardboard Kings: Card Shop Simulator

★★ 1/2

Conçu et édité par Akupara Games. Offert pour PC Windows seulement.

À voir en vidéo