«Horizon politique»: sujets délicats, discussions patientes

Des explications éclairantes sur des sujets qui demandent qu’on s’y attarde un peu plus longtemps qu’entre deux pauses publicitaires.
Photo: Savoir média Des explications éclairantes sur des sujets qui demandent qu’on s’y attarde un peu plus longtemps qu’entre deux pauses publicitaires.

La télévision n’a pas la réputation d’être un média « patient ». Rares sont les productions de type magazine ou affaires publiques qui consacrent des éditions entières à un seul sujet, à travers de longs entretiens, du moins sur les chaînes généralistes. En cette matière, Savoir média (anciennement Canal Savoir) fait bande à part depuis longtemps, et continue de le faire avec une nouvelle série qui aborde des sujets politiques d’actualité complexes à travers les explications et les analyses d’universitaires qui s’y intéressent. Cela, tout en restant accessible.

C’est le fragile équilibre auquel arrive l’animateur Guillaume Lamy, visiblement passionné par les questions abordées au fil des six épisodes (immigration, extrême droite, colonisation et décolonisation autochtones, inégalités sociales, laïcité et éthique à l’ère numérique), à travers les échanges posés (sans être ennuyeux) qu’il a avec les deux chercheurs invités, habituellement d’horizons différents.

Ceux-ci s’avèrent pour la plupart fort intéressants dans leur façon de vulgariser leur sujet et d’en expliquer les tenants et aboutissants de façon claire. Ils offrent à la fois une introduction et des explications éclairantes sur des sujets qui demandent qu’on s’y attarde un peu plus longtemps qu’entre deux pauses publicitaires. Reste la facture visuelle un peu figée de l’ensemble, qui pourrait rebuter ceux qui ont besoin que ça bouge un brin dans leur écran. Ces derniers pourront se tourner vers la version balado de l’émission, disponible sur le site de Savoir média, tout comme le seront tous les épisodes de la série.

Horizon politique

Savoir média, jeudi, 22 h, et à savoir.media