«Enlisted»: une expérience arcade générique

«Enlisted» est un jeu de guerre assez typique, dans lequel deux équipes prennent part à un affrontement dont la victoire repose sur la capture et la défense d’objectifs stratégiques sur une carte.
Photo: Gaijin Entertainment «Enlisted» est un jeu de guerre assez typique, dans lequel deux équipes prennent part à un affrontement dont la victoire repose sur la capture et la défense d’objectifs stratégiques sur une carte.

Enlisted est un jeu de tir à la première personne qui reprend les grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale et, en cela, on conviendra qu’il essaie de se tailler une place dans un genre déjà saturé. Il est maintenant offert en version bêta accessible à tous gratuitement. Mais même s’il ne coûte rien, vaut-il quand même votre temps ?

Enlisted est un jeu de guerre assez typique, dans lequel deux équipes prennent part à un affrontement dont la victoire repose sur la capture et la défense d’objectifs stratégiques sur une carte. Sa principale innovation, voire sa seule, est la possibilité de mener au combat sa propre escouade composée d’IA (bots). On peut leur donner des ordres, mais aussi basculer vers le point de vue d’un bot à l’autre pour revoir rapidement sa stratégie durant la bataille. Le concept n’est pas mauvais en soi, mais force est de constater que les bots n’ajoutent pas grand-chose à l’expérience globale. Au contraire, bien souvent, ils se contentent d’être des cibles faciles rendant toute utilisation tactique laborieuse. Et comme ils composent la majorité de la « population », on passe la plupart de son temps à affronter ces bots stupides faciles à abattre, ce qui mène à une expérience ennuyeuse.

Les cartes sont regroupées en quatre campagnes différentes, qui représentent chacune un théâtre de guerre unique. Pour le moment, seules la « Bataille de Moscou » et « l’Invasion de Normandie » sont disponibles dans la bêta ouverte. Bien qu’elles soient jolies et détaillées, cette poignée de cartes en rotation deviennent vite répétitives après quelques matchs, en raison de leur taille relativement petite et de nombreux goulots d’étranglement.

On peut débloquer des chars d’assaut et des avions au fur et à mesure qu’on grimpe de niveau. La conduite des véhicules est un peu raide et maladroite et, comme on est limité à une vue à la première personne, il est assez facile de s’embourber dans un fossé ou une tranchée. Le maniement des armes et les animations en général manquent de fluidité. Certains applaudiront au « réalisme » là où d’autres verront des mécaniques de piètre qualité.

Sur le site Web du jeu, il est écrit qu’Enlisted cherche à donner « le sentiment de participer à une véritable bataille militaire ». Mais côté immersion, on rate la cible. Les effets visuels, notamment les explosions, sont peu convaincants et les effets sonores, fades. On penche beaucoup plus du côté d’une expérience arcade générique que du côté d’une simulation viscérale. Pour chaque bataille, on gagne de l’expérience et des points logistiques, qu’on peut utiliser pour personnaliser nos escouades avec de meilleures armes et de meilleurs équipements. Cela dit, la progression est lente et il devient vite évident qu’on vise à pousser un maximum de joueurs à dépenser dans des microtransactions pour l’accélérer. La rentabilité du jeu en dépend, après tout. Au final, par rapport à des jeux concurrents comme Hell Let Loose ou même Battlefield V, son seul avantage est qu’il ne vous en coûtera rien de l’essayer.

Enlisted

★★ 1/2

Développé par Darkflow Software et publié par Gaijin Entertainment. Offert pour Xbox One, Xbox Series X/S, PlayStation 5 et PC.

À voir en vidéo