Trois enquêtes et… au lit!

Quatre balados pour adoucir la quarantaine.
Photo: iStock Quatre balados pour adoucir la quarantaine.

Pour les prochaines semaines, Le Devoir profitera de votre livraison hebdomadaire du DMagazine pour vous proposer des balados dans lesquels vous plonger pendant votre isolement préventif ou votre quarantaine forcée — on n’est pas regardant. Pour les retrouver, faites une recherche dans l’application de balados de vos téléphones ou tablettes.

The Dropout

Le balado The Dropout, une production d’ABC News, est le récit de la montée au sommet et de la rapide descente vers le palais de justice de la jeune femme d’affaires Elizabeth Holmes et de son entreprise Theranos. Livré par la journaliste Rebecca Jarvis, The Dropout est le fruit d’une enquête de trois ans, entre autres inspirée d’une série d’articles de John Carreyrou, du Wall Street Journal. Elizabeth Holmes est une jeune et charismatique entrepreneure, décrocheuse de Stanford, qui a réussi à embobiner un gros paquet de monde avec son projet Theranos, qui promettait, avec une ou deux gouttes de sang, de pouvoir faire des centaines de tests de santé. La révolution s’est plutôt avérée une arnaque à grande échelle. The Dropout — double jeu de mots avec la décrocheuse et la goutte de sang — offre des entrevues avec des personnes qui ont connu Holmes, voire travaillé avec elle, et le portrait que le balado tisse de cette intrigante personne et de ses manières tordues est fascinant.

 

Synthèses, saison 2

« Je ne suis pas un enquêteur et je ne veux surtout pas avoir l’air d’un justicier. Mais il y a des histoires qui me fascinent au point où je n’ai pas le choix de creuser, pour essayer de comprendre. » Ces mots sont ceux de Julien Morissette, producteur de balados chez Transistor et meneur de la série Synthèses. Après s’être penché sur le meurtre mystérieux de Valérie Leblanc lors de la première saison, Morissette, accompagné du journaliste Boris Proulx, se penche dans la saison 2 sur une autre affaire trouble, celle de Louise Chaput. Le corps de Louise Chaput a été retrouvé en novembre 2001 sur un sentier de randonnée du mont Washington, au New Hampshire. La Sherbrookoise a été tuée en plein jour, mutilée et brûlée. Synthèses se penche sur cette étrange affaire en compagnie des proches de la défunte, mais aussi en se rendant sur les lieux et en partant à la recherche de nouveaux éclairages sur ce meurtre non résolu. Grâce à une ambiance sonore et à une musique tendue — et bien sûr à des rebondissements narratifs —, ces cinq épisodes tiennent en haleine. Le travail de Proulx est freiné par les autorités américaines, peu enclines à ouvrir leurs livres dans ce cold case, mais cette enquête inassouvie permet en quelque sorte de vivre ou de mieux comprendre l’impact d’un cas non résolu sur les proches d’une victime.

Reply All

Le très populaire balado américain Reply All, qui s’attarde en gros à la condition humaine à l’ère d’Internet, a fait paraître tout récemment un épisode qui a attiré beaucoup d’attention : The Case of the Missing Hit, le 158e de la production. C’est l’histoire d’un Californien qui est totalement hanté par une chanson qui a bercé son adolescence. Il se souvient des paroles et de la mélodie, mais il n’y en a aucune trace sur Internet. Rien. NietNada. Ou presque. Les animateurs de Reply All, PJ Vogt et Alex Goldman, partent à la recherche de cette pièce mystérieuse — et accrocheuse, il faut le dire, surtout pour les fans de Barenaked Ladies et de U2. L’enquête est amusante et instructive, et nous éclaire étonnamment sur la création musicale et même sur l’histoire de l’industrie de la musique.

Une histoire et... Oli

Pour occuper les enfants de cinq à sept ans, France Inter déploie depuis plusieurs années déjà la série Une histoire et… Oli — ou au lit, selon l’heure ! — qui offre de courtes histoires « imaginées et racontées par de nombreux auteurs ». Dans le lot, on note quelques noms plus connus, comme Omar Sy, Lewis Trondheim et Eric-Emmanuel Schmitt. Ces récits, qui oscillent entre 8 et 13 minutes, sont très sympathiques et ludiques. Il y a pas mal de bruitages au menu et un peu de musique pour enrober le tout. Les racines de ces histoires sont bien sûr françaises, mais il n’y a rien, à première vue, qui laisse penser que les petits québécois ne s’y attacheront pas. Une histoire et… Oli se trouve aussi sur YouTube et a également été déclinée en livre.