Gavage en série

En avril débarque la deuxième saison de la comédie grinçante «L’âge adulte».
Photo: Tou.tv En avril débarque la deuxième saison de la comédie grinçante «L’âge adulte».

Attendre d’une semaine à l’autre afin de découvrir le sort réservé à ses personnages fétiches ne convient plus à tout le monde. C’est pourquoi les plateformes numériques s’avèrent les meilleures amies des téléphiles gourmands qui préfèrent se gaver goulûment plutôt que de savourer à petites bouchées leurs séries préférées et les nouveautés.

À propos des séries chouchoutes, après quelques années d’absence, En audition avec Simon (27 février) est de retour sur Tou.tv. Écrite et réalisée par Simon-Olivier Fecteau, cette websérie met en scène Fecteau, dans une version désagréable de lui-même, et son acolyte qu’il n’hésite pas à rabrouer, Étienne De Passillé. Tous deux font passer des auditions « malaisantes » à différents artistes, dont Guylaine Tremblay, Marc Labrèche et Antoine Olivier Pilon.

Histoires de famille


Elle aussi de retour après quelques années, la série Féminin/Féminin (14 février), de Chloé Robichaud (Sarah préfère la course), promet une incursion réaliste mais non dénuée d’humour dans le quotidien d’une bande d’amies lesbiennes et bisexuelles. On y retrouve notamment Ève Duranceau, Noémie Yelle et Kimberly Laferrière, la perfide Natacha de Fugueuse.

Photo: Tou.tv La série «Féminin/Féminin», sur une bande d’amies lesbiennes et bisexuelles.

En avril débarque la deuxième saison de L’âge adulte, série écrite par Guillaume Lambert et réalisée par Guillaume Lonergan (en remplacement de François Jaros). Alors que Tom (Lambert) et Virginie (Geneviève Boivin-Roussy) découvrent les hauts et les bas d’être parents, le père de Tom (Richard Fréchette) renoue avec son amour de jeunesse (Marie-Aimée Cadet). Turbulences à prévoir dans cette irrésistible comédie grinçante couronnée de l’Olivier de la meilleure série Web humoristique de l’année.

Du côté de Véro.tv, on attend impatiemment pour ce printemps la deuxième saison de Trop, de Marie-Andrée Labbé, l’une des belles surprises de 2017. Quel avenir attend les soeurs Anaïs (Virginie Fortin) et Isabelle (Évelyne Brochu), qui reportent le déménagement de la première ? Louise Archambault (Gabrielle) et Chloé Robichaud assurent la mise en scène de cet univers tendre, lumineux, mais pas toujours reposant. Mettant en vedette Jean-Philippe Perras, l’infâme Raphaël de L’heure bleue, dans le rôle d’un père de trois enfants qui se retrouve au chômage, Papa épique pique notre curiosité. Une série de l’auteur André Gulluni et du réalisateur Yannick Savard à découvrir en avril.

De l’action à revendre

Chez Club Illico, on ressort les gros canons. Depuis le 11 janvier, les spectateurs peuvent renouer avec Karine Vanasse et Éric Bruneau dans Blue Moon, de Luc Dionne (District 31), dont la troisième saison, réalisée par Rafaël Ouellet (Fatale-Station), aborde la question du détournement de notre eau vers les États-Unis. David Lahaye y incarne un nouveau personnage qui paraît inquiétant et redoutable à souhait… Plus que jamais, la vie de Justine (Vanasse) semble en danger.

Au printemps, Patrice Robitaille et Julie LeBreton reprennent du service dans la série policière Victor Lessard, réalisée par Patrice Sauvé d’après les romans de Martin Michaud. Alors que la première saison s’inspirait de Je me souviens, cette deuxième saison prend sa source dans Violence à l’origine. On y exploitera davantage la relation entre Lessard et sa collègue Jacinthe Taillon, de même que la personnalité du commandant Tanguay (Paul Doucet).

L’option Netflix

Fidèle à elle-même, la plateforme numérique Netflix en offre plus que le client en demande. Parmi ses offres les plus tentantes, mentionnons la série française Glacé (déjà en ligne), avec Charles Berling, qui nous transporte dans les Pyrénées sur les traces d’un tueur en série, et la série allemande Babylon Berlin (30 janvier), dont Tom Tykwer (Cours, Lola cours) est l’un des créateurs et qui fait revivre les premières années de la république de Weimar. Du côté américain, on jettera un coup d’oeil à Altered Carbon (2 février), où un soldat (l’acteur suédois Joel Kinnaman) reprend vie dans un autre corps des siècles après sa mort, et à Seven Seconds (23 février), avec Claire-Hope Ashitey, qui exploite un sujet chaud, celui des tensions entre policiers blancs et citoyens noirs.

Photo: une scène de la série allemande «Babylon Berlin»