Le cinéma québécois serre les rangs

Réunis sous la bannière aimetoncinema.ca, les distributeurs québécois ont dévoilé de quoi notre cinéma sera fait d’ici le printemps.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Réunis sous la bannière aimetoncinema.ca, les distributeurs québécois ont dévoilé de quoi notre cinéma sera fait d’ici le printemps.

Réunis sous la bannière aimetoncinema.ca, les distributeurs québécois ont dévoilé de quoi notre cinéma sera fait d’ici le printemps.

Vous avez lu vos 4 articles gratuits ce mois-ci.

Restez connecté sur l’actualité en tout temps

Abonnez-vous au Devoir numérique pour 3,45 $ par semaine

?Déjà abonné? .