Coup de cœur et coup de gueule en direct de la Croisette

Le cinéaste britannique Asif Kapadia
Photo: Valery Hache Agence France-Presse Le cinéaste britannique Asif Kapadia

Coup de cœur : Maradona sans Maradona

Après son documentaire sur Amy Winehouse, Asif Kapadia livre un excellent documentaire truffé d’images d’archives et de témoignages d’époque : Diego Maradona. La vie de l’as du football argentin se concentre surtout sur ses années napolitaines entre 1984 et 1991 quand il entraîne son club au sommet dans une Italie qui ne lui pardonne pas en 1990 d’éliminer ses propres champions et quand il se lie avec la mafia. Une vie de star que les femmes s’arrachent, mais aussi de liberté ravie sur images fascinantes d’une époque où les caméras s’invitaient dans l’intimité des vedettes sans leur demander leur avis. Maradona, blessé, a annulé sa visite à Cannes au grand dam de ses fans.

Coup de gueule : le bilan environnemental de Cannes

Le Point dresse un constat accablant sur l’immense gâchis écologique de Cannes. Kilos de nourriture jetés, yachts énergivores, voitures de fonction transportant les stars sur quelques mètres. C’est le festival du gaspillage des ressources ici. Le cinéaste militant Cyril Dion a lancé un appel au monde du cinéma pour réagir à la crise environnementale et il y aura tôt ou tard, un solide coup de barre en ce sens.

Odile Tremblay est l’invitée du Festival de Cannes.