Première année

Les études en médecine sont exigeantes, c’est connu. Faut-il encore y être admis. Première année de Thomas Lilti (Hippocrate) suit deux candidats, pris dans le rouage de concours hypersélectifs. Le sujet méritait qu’on s’y attarde, tant le système est violent, sans pitié pour les presque-admis. On n’imagine même pas ce qui advient des plus faibles. Dommage cependant que le traitement soit doucereux, comme si le réalisateur avait voulu atténuer son propos, avec des personnages trop beaux, trop gentils et une fiction qui ne cesse de s’éparpiller.

Notre critique complète

Horaire en salles

Première année

★★ 1/2

Comédie dramatique de Thomas Lilti. Avec Vincent Lacoste, William Lebghil. France, 2018, 92 minutes.