Les flâneuses

Illustration: Le Devoir
Manon Dumais
Féminin pluriel

« Chaque texte, chaque poème, chaque illustration est une manifestation furieuse, une bombe, un appel et une réflexion complexe sur la création et l’expression au féminin », déclarent Vanessa Bell et Annabelle Moreau dans l’éditorial printanier de la revue Lettres québécoises à propos de « femmes manifestes », percutant et pertinent dossier de près de 40 pages. Ont notamment participé à ce dossier, illustré d’éloquents collages de Julie Doucet, Mélikah Abdelmoumen, Nicole Brossard, Lula Carballo, Martine Delvaux et Claudia Larochelle. Disponible le 10 mars.


Odile Tremblay

Mahler à l’église

Il est émouvant d’écouter en confinement Gustav Mahler dans le si beau décor de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours. En ligne jusqu’au 14 mars, Aurore et crépuscule met en scène un monde où les ânes et les rossignols s’expriment autant que les amoureux et les dieux. Dirigé par Nicolas Ellis, l’Orchestre de l’Agora, en collaboration avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, interprète ces poésies tendres, portées notamment par les voix de Vanessa Croome, Florence Bourget et Geoffrey Schellenberg, qui épousent l’univers mystique du maître autrichien. Billets à lepointdevente.com.


Louise-Maude Rioux Soucy
S’indigner en choeur

Intersections, puissant docu-théâtre engagé, fait mentir ce qu’une année de pandémie se sera échinée à cruellement nous démontrer, en pulvérisant les limites des échanges par écrans interposés. Cinq indignés, des artistes chacun dans leur bulle (depuis Téhéran, Tunis, Barcelone, Montréal et Taipei), racontent la part intime qui nourrit nos indignations et nos élans révolutionnaires. La pièce inspirante de Mireille Camier et Ricard Soler Mallol est un bijou d’œuvre directe et interactive (de grâce, gardez la caméra ouverte et laissez-vous porter). En ligne au Théâtre Périscope jusqu’au 13 mars.


Valérie Duhaime

Le vrai roi des tigres

Ça serait une fiction qu’on trouverait que l’auteur exagère. La vie du golfeur Tiger Woods, racontée en deux (longs) épisodes dans le documentaire Tiger, oscille constamment entre drame et gloire. Peu après un accident qui pourrait mettre un terme à sa brillante carrière, il est intéressant de redécouvrir le parcours de l’enfant prodige, programmé par son père à accumuler les trophées, mais peu préparé à gérer la vie qui vient avec. Les mordus de golf n’apprendront rien, mais se replongeront quand même dans de grands moments du sport. Sur Crave.