Le compositeur derrière les succès de David Guetta est mort

Fred Rister (à droite), de son vrai nom Frédéric Riesterer, a collaboré avec David Guetta (à gauche) depuis les années 2000 et coécrit plusieurs grands succès.
Photo: Paul A. Hebert Agence France-Presse Fred Rister (à droite), de son vrai nom Frédéric Riesterer, a collaboré avec David Guetta (à gauche) depuis les années 2000 et coécrit plusieurs grands succès.

Le compositeur de musique électronique Fred Rister, à l’origine de succès planétaires comme I Gotta Feeling des Black Eyed Peas et compositeur de l’ombre du DJ français David Guetta, est mort à l’âge de 58 ans, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

DJ, producteur et compositeur originaire de Dunkerque, dans le nord de la France, Fred Rister, de son vrai nom Frédéric Riesterer, a collaboré avec David Guetta depuis les années 2000 et coécrit plusieurs grands succès, remportant notamment en 2010 un Grammy pour le titre When Love Takes Over.

« Fils d’ouvrier tranquille, je décrochai un BP (brevet professionnel) de coiffure, gagnais ma vie, j’étais aimé de mes parents et bien sûr, quelque chose me manquait. C’est au Stardust, la boîte mythique de La Panne (près de Dunkerque, en Belgique), assis dans la cabine du DJ, qu’un soir tout changea. La musique, cette musique, me percuta pour la vie », écrivait-il dans son livre, Faire danser les gens, paru en 2018 aux éditions Séguier.

C’était la personne la plus loyale que j’aie jamais rencontrée, et elles sont tellement rares dans ce monde, une personne si talentueuse, humble, généreuse et discrète

Il avait souffert de plusieurs cancers et arrêté ses traitements en 2017. Il est mort à l’hôpital de Tourcoing, près de Lille dans le nord de la France, selon David Guetta.

« C’était la personne la plus loyale que j’aie jamais rencontrée, et elles sont tellement rares dans ce monde, une personne si talentueuse, humble, généreuse et discrète », a déclaré à l’AFP David Guetta. « Au-delà de son talent, c’était vraiment quelqu’un d’une rare gentillesse. »

I Gotta Feeling, resté 16 semaines numéro 1 aux États-Unis et When Love Takes Over, en duo avec Kelly Rowland de Destiny’s Child, ont « changé » la musique pop selon la vedette de l’électro. « Je me souviens de chaque seconde, du choix des accords que l’on faisait ensemble au travail sur les batteries qui durait des heures, apprenant chacun grâce à l’autre », a-t-il ajouté.