Hommage à deux sites enchanteurs au bord de l’eau

Stéphane Gagné Collaboration spéciale
Trois-Rivières sur Saint-Laurent, nouvel espace culturel pour les Trifluviens.
Photo: Ombrage Trois-Rivières sur Saint-Laurent, nouvel espace culturel pour les Trifluviens.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Le jury du Réseau pour les arts et la culture a récompensé, en 2018, un bel aménagement riverain à Trois-Rivières et un ensemble culturel multifonctionnel à Verdun. Tous deux permettront aux citoyens de s’imprégner d’art et de culture tout en profitant du voisinage de l’eau.

Au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice, à Trois-Rivières, la municipalité a aménagé un magnifique espace vert sur un terrain occupé pendant plus de 100 ans par l’industrie papetière. L’espace se trouve aux abords de l’amphithéâtre Cogeco et a permis de redonner l’accès aux rives aux citadins.

« Tout a été réfléchi de façon à ce que l’ensemble soit harmonieux, affirme Nancy Kukovica, chef de la division Culture de la Ville de Trois-Rivières. Ainsi, un concours a été lancé pour concevoir des bancs publics. L’artiste Roger Gaudreau l’a remporté et a conçu 13 bancs qui sont une signature propre à Trois- Rivières. Sur chacun d’eux, on trouve en effet des poèmes, référence à la capitale de la poésie qu’est devenue Trois-Rivières avec son festival. »

Le site de l’ancienne papetière est toutefois immense et l’aménagement de l’espace vert ne concerne que 10 % de sa superficie de 300 000 pieds carrés. Il fait partie de l’ensemble intitulé Trois-Rivières sur Saint-Laurent (TRSSL), espace dans lequel on trouve notamment le musée Boréalis, centre d’histoire de l’industrie papetière.

Le jury a donc décerné le prix Aménagement, catégorie 100 000 habitants et plus, pour souligner la qualité conceptuelle irréprochable du lieu qui le positionne comme une destination incontournable pour les Trifluviens et les visiteurs. Le jury croit aussi qu’il s’agit d’un bel exemple d’intégration des différents éléments d’aménagement au patrimoine bâti et naturel du paysage trifluvien.

Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun

Dans la catégorie population de 20 000 à 100 000 habitants, l’arrondissement de Verdun a remporté le prix Aménagement pour le projet Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun. L’ensemble est un lieu multifonctionnel où se trouvent une école de cirque, une salle de spectacle de 300 places, un lieu d’exposition pour les artistes en arts visuels et un lieu de résidence pour les artistes en processus de création.

Inauguré en 2017, le bâtiment est une réalisation architecturale née de la récupération et de la transformation de l’ancien aréna Guy-Gagnon. Deux oeuvres artistiques y ont été intégrées. À l’extérieur du bâtiment, l’oeuvre Archéologies de l’artiste Yvan Pocreau est installée dans la percée visuelle s’ouvrant sur le fleuve. À l’intérieur du bâtiment, on trouve une murale intitulée Chorégraphies cartographiques, réalisée par Josée Dubeau.

Le jury a décerné le prix Aménagement à cet ensemble pour souligner le « dialogue harmonieux entre une réussite architecturale indéniable, un site magnifique, l’environnement fluvial et l’intégration d’oeuvres d’art à l’espace public ».