Au calendrier: FIJM et Carrefour de théâtre

Norah Jones, chanteuse, fera partie de la 40e édition du Festival international de jazz de Montréal (FIJM).
Photo: Getty Images Norah Jones, chanteuse, fera partie de la 40e édition du Festival international de jazz de Montréal (FIJM).

Un 40e à l’image du FIJM
La 40e édition du Festival international de jazz de Montréal (FIJM) sera à l’image des précédentes : une programmation en salle éclectique, avec moult gros noms à Montréal entre le 27 juin et le 6 juillet. On note cette année encore un fort contingent de chanteuses, notamment Norah Jones, Melody Gardot, Madeleine Peyroux, Patricia Barber, Youn Sun Nah, Cyrille Aimée, Omara Portuondo et Bebel Gilberto. On célébrera les 50 ans de l’incontournable étiquette allemande ECM, avec Vijay Iyer, Tord Gustavsen, Roberto Fonseca ou Larry Grenadier. Il y aura de gros souffleurs : les trompettistes Christian Scott et Ambrose Akinmusire (avec Brad Mehldau), les saxophonistes Joshua Redman, Ravi Coltrane, Yannick Rieu, Donny McCaslin et Christine Jensen. On trouvera aussi la fine fleur du jazz local (Kuba Séguin, Blais, Effendi), plusieurs propositions pop (Blue Rodeo, alt-J, Lou Doillon, Courtney Bernett, Lee Fields) et quelque 150 concerts payants au total.


Coeurs à l’unisson au Carrefour de théâtre

Le Carrefour international de théâtre accueillera en tout onze spectacles d’ici et d’ailleurs du 23 mai au 8 juin 2019. Parmi lesquels on retient, outre un Rimini Protokoll et un Mouawad en garde partagée avec le FTA, Nassim, une performance de l’Iranien Nassim Soleimanpour, mais aussi un doublé bruxellois d’Yves Hunstad et Eve Bonfanti, du cirque avec Le pas grand chose de Johann Le Guillerm et le Pinocchio de Joël Pommerat. D’ici, on pourra rattraper quelques bons coups, dont le Post Humains par Édith Patenaude et Dominique Leclerc et Hidden Paradise d’Alix Dufresne et Marc Béland. Et renouer avec le déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant… ?.