Un premier pôle culturel dans le quartier des Faubourgs

Le musicien Vic Vogel, porte-parole de l’événement, livrera un concert gratuit le 25 juillet au parc des Faubourgs.
Photo: Jacques Nadeau Le musicien Vic Vogel, porte-parole de l’événement, livrera un concert gratuit le 25 juillet au parc des Faubourgs.

Le Lion d'Or, l'Usine Grover, le théâtre Prospero, l'Usine C, l'Espace libre, le Chat des artistes: le quartier des Faubourgs à Montréal regorge de lieux de production et de diffusion culturelles qui participent depuis longtemps déjà à sa revitalisation. L'arrondissement de Ville-Marie a consacré ce rôle, hier, en en faisant le premier «pôle de création» de la métropole, tel qu'annoncé dans la politique culturelle de 2005 et au Sommet de la culture en 2007.

«C'est le premier arrondissement qui crée un pôle culturel dans la foulée de la politique culturelle qui a été adoptée à l'unanimité en 2005 par le conseil municipal de Montréal», a déclaré le maire de l'arrondissement, Benoît Labonté, en conférence de presse hier, quelques heures avant que le conseil d'arrondissement n'approuve une résolution à cet effet.

M. Labonté se réjouissait d'ainsi «garder les artistes à côté du Quartier des spectacles», dont le déploiement a eu pour effet de les repousser en périphérie.

Le pôle de création des Faubourgs consiste à rassembler et consolider les forces vives de la culture dans les quartiers Sainte-Marie et Saint-Jacques, qui comptent déjà 250 organismes, entreprises et lieux de diffusion employant 7500 personnes dans le secteur. L'annonce avait d'ailleurs lieu au Chat des artistes, ancienne usine de textile récemment convertie en ateliers de travail pour artistes, organismes et artisans.

À la reconnaissance symbolique du pôle de création des Faubourgs s'ajoute une enveloppe ponctuelle de 25 000 $, versée à la Société d'investissement Sainte-Marie, pour assurer le démarrage des activités. L'événement en cours, l'Été des Faubourgs, prend une ampleur nouvelle grâce à cette somme, avec plus de concerts en plein air, des ateliers de yoga, de composterie et de médiation culturelle, du théâtre, des expositions, des activités gratuites qui se déroulent jusqu'en septembre.

Le musicien Vic Vogel, porte-parole de l'événement et qui habite le quartier depuis longtemps, livrera d'ailleurs un concert gratuit le 25 juillet au parc des Faubourgs.

«Avant, ce quartier était industriel, maintenant ça devient un quartier culturel, a confié le jazzman. J'ai vu le quartier se transformer. Je suis très heureux que le conseil d'arrondissement reconnaisse le rôle culturel important de notre quartier [...] [et que] l'Été des Faubourgs témoigne de ce dynamisme», a-t-il ajouté, toujours prêt «à donner [son] énergie à toute forme d'art, parce que sans art, on n'est rien».