Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Indian Wells

    Nadal et Federer pour un 36e rendez-vous

    15 mars 2017 |Agence France-Presse | Tennis
    Rafael Nadal, 6e joueur mondial à 30 ans
    Photo: Matthew Stockman / Getty Images North America / Agence France-Presse Rafael Nadal, 6e joueur mondial à 30 ans

    Indian Wells, États-Unis — L’ancien numéro 1 mondial Rafael Nadal s’est qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 d’Indian Wells en battant son compatriote Fernando Verdasco 6-4, 7-5, mardi, et retrouvera Roger Federer pour la 36e fois de sa carrière.

     

    « J’ai bien joué, n’est-ce pas ? J’ai été très agressif et performant au service, j’ai aussi bien frappé les coups droits et les revers. Je suis donc très content parce que je pense que j’ai nettement mieux joué aujourd’hui que lors du premier jour », a analysé Nadal après 1 h 30 d’échanges.

     

    Nadal, 6e joueur mondial à 30 ans, sera opposé au prochain tour au Suisse Roger Federer, qui a remporté en soirée son match contre l’Américain Steve Johnson (7-6, 7-6). Rappelons que le Suisse a défait l’Espagnol en cinq sets en finale du dernier Open d’Australie. Les deux joueurs vont donc se croiser pour la 36e fois, mais ce sera la toute première avant les quarts depuis leur affrontement initial à Miami en 2004.

     

    Si Nadal mène 23 à 12 dans ses affrontements avec Federer, il sait que le Suisse est un monument du tennis moderne : « Il possède le talent pour rendre simple les choses difficiles. Il peut prendre très tôt la balle. Il marque aussi beaucoup de points au service et en première balle ! »

     

    Le Majorquin, vainqueur de 69 tournois depuis ses débuts professionnels en 2001, dont 14 en Grand Chelem, est à la recherche de son premier titre en 2017 après s’être imposé à Barcelone et à Monte-Carlo, sur terre battue, l’an passé.

     

    Il a atteint la marque de 50 matchs gagnés à Indian Wells, où il a déjà soulevé le trophée à trois reprises en 2007, en 2009 et en 2013. Mardi, il a réussi le break décisif au 11e jeu en profitant d’une seconde balle de service de Verdasco, avant de conclure tranquillement sur sa dernière mise en jeu.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.