Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Faubourg Contrecoeur

    Zampino dit avoir été tenu dans l’ignorance

    1 septembre 2017 |Jeanne Corriveau | Justice
    Frank Zampino a soutenu n’avoir joué aucun rôle dans les négociations entre la SHDM et Construction F. Catania après l’octroi du contrat pour le développement du Faubourg Contrecoeur.
    Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Frank Zampino a soutenu n’avoir joué aucun rôle dans les négociations entre la SHDM et Construction F. Catania après l’octroi du contrat pour le développement du Faubourg Contrecoeur.

    Frank Zampino était le responsable politique de la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM), mais il ne se mêlait pas de sa gestion quotidienne. Et jamais l’ancien numéro deux de la Ville de Montréal n’a été alerté sur les irrégularités qu’aurait commises le directeur général Martial Fillion, a-t-il expliqué lors de son témoignage au procès du Faubourg Contrecoeur jeudi.

     

    Frank Zampino n’a eu vent qu’à la fin de 2008, soit plusieurs mois après son départ de la Ville de Montréal, des gestes posés par le d.g. de la SHDM dans le dossier du Faubourg Contrecoeur.

     

    C’est en prenant connaissance du rapport de la firme KPMG, publié en décembre 2008, qu’il a su que Martial Fillion avait signé des chèques totalisant 8,3 millions à Construction F. Catania sans l’autorisation préalable du conseil d’administration de la SHDM.

     

    Rappelons que Martial Fillion a été congédié après ces révélations.

     

    « J’ai été choqué, surpris, a déclaré Frank Zampino à la cour. Je n’avais eu aucune indication ou discussion avec aucun des membres du conseil d’administration qu’il y avait des anomalies ou des problèmes dans la gestion de la SHDM quand j’étais à la Ville. »

     

    Aucun rôle

     

    En 2005, Frank Zampino avait reçu du maire Gérald Tremblay la responsabilité des sociétés paramunicipales et du dossier du Faubourg Contrecoeur, mais il n’était pas impliqué dans les activités quotidiennes de la SHDM et il n’avait pas à l’être, a-t-il dit : « Je n’étais pas dans la cuisine. »

     

    L’ancien élu a soutenu n’avoir joué aucun rôle dans les négociations entre la SHDM et Construction F. Catania après l’octroi du contrat pour le développement du Faubourg Contrecoeur.

     

    Tout en reconnaissant avoir eu des rencontres avec Paolo Catania au fil des ans, Frank Zampino a assuré que l’entrepreneur ne lui avait jamais demandé d’intervenir dans ses discussions relatives aux ententes conclues avec la SHDM.

     

    Frank Zampino poursuivra son témoignage vendredi.

     

    Selon la poursuite, Frank Zampino et ses coaccusés auraient comploté pour favoriser Construction F. Catania dans la réalisation du projet immobilier Faubourg Contrecoeur.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.