Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    PolitiqueFlux RSS de la section Politique

      Les nouveaux porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois

      Le rejet d’alliances stratégiques par QS est «risqué», disent les porte-parole

      22 mai 2017 19h53 | Marco Bélair-Cirino | Québec
      Les délégués de Québec solidaire ont pris tout un «risque» dimanche en rejetant fermement toute négociation d’alliances stratégiques avec le Parti québécois, conviennent leurs porte-parole, Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois.
      Les délégués de Québec solidaire ont pris tout un «risque» dimanche en rejetant fermement toute négociation d’alliances stratégiques avec le Parti québécois, conviennent leurs porte-parole, Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois.
      35 réactions | 9 votes
      Andrés Fontecilla, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé lors d'un rassemblement de Québec solidaire en mars dernier

      Québec solidaire débat d’alliances politiques à son congrès

      20 mai 2017 | Marco Bélair-Cirino | Québec
      Le sondage Léger «Le Devoir»-«Le Journal de Montréal» nourrit — ou pollue — le débat déjà « tendu » sur d’éventuelles alliances politiques entre le Parti québécois et Québec solidaire.
      Le sondage Léger «Le Devoir»-«Le Journal de Montréal» nourrit — ou pollue — le débat déjà « tendu » sur d’éventuelles alliances politiques entre le Parti québécois et Québec solidaire.
      5 réactions | 5 votes
      Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux

      Inondations: Coiteux se rend au Lac-Saint-Jean où la situation est préoccupante

      Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, s'est rendu dimanche matin au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour rencontrer les autorités municipales et les intervenants en sécurité civile de la région.
      Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, s'est rendu dimanche matin au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour rencontrer les autorités municipales et les intervenants en sécurité civile de la région.
      0 réactions | 0 votes
      Amir Khadir en compagnie de Gabriel Nadeau-Dubois le 12 avril dernier

      Khadir laisse entendre qu’il se représentera dans Mercier en 2018

      20 mai 2017 | Vicky Fragasso-Marquis - La Presse canadienne | Québec
      Le député solidaire Amir Khadir laisse entendre qu’il se représentera en 2018 dans son comté de Mercier, à Montréal, «sauf circonstances exceptionnelles».
      Le député solidaire Amir Khadir laisse entendre qu’il se représentera en 2018 dans son comté de Mercier, à Montréal, «sauf circonstances exceptionnelles».
      2 réactions | 3 votes
      «Le débat sur les langues», Charles Huot, 1913
      Le Devoir d'histoire

      Jambons et fiers-à-bras pour gagner ses élections

      20 mai 2017 | Anne-Marie Sicotte | Québec
      Été 1792. Le Québec vit sa première campagne électorale. Plongez au coeur des magouilles qui l'ont marquée. Notre Devoir d'histoire de ce week-end.
      Été 1792. Le Québec vit sa première campagne électorale. Plongez au coeur des magouilles qui l'ont marquée. Notre Devoir d'histoire de ce week-end.
      3 réactions | 11 votes
      Le premier ministre québécois, Philippe Couillard

      Les gens d’affaires québécois confiants de conclure des ententes en Israël

      20 mai 2017 | Jocelyne Richer - La Presse canadienne | Québec
      Le Québec doit réussir à transformer ses idées de génie en produits innovants, disent en choeur les gens d’affaires du Québec. Et Israël pourrait bien être le pays qui contribuera à faire de ce projet une réalité.
      Le Québec doit réussir à transformer ses idées de génie en produits innovants, disent en choeur les gens d’affaires du Québec. Et Israël pourrait bien être le pays qui contribuera à faire de ce projet une réalité.
      1 réaction | 1 votes
    • Le «beau risque» de Québec solidaire

      20 mai 2017 | Michel David | Québec
      Moins spectaculaires, les résultats du dernier sondage Léger sont sans doute plus près de la réalité que ceux auxquels était arrivée la firme Mainstreet Research, mais la tendance est la même : la...
      Moins spectaculaires, les résultats du dernier sondage Léger sont sans doute plus près de la réalité...
      11 réactions | 29 votes
      Les conservateurs sauront samedi prochain lequel des 13 candidats à la succession de Stephen Harper sera sacré leur prochain chef.

      Portraits des candidats conservateurs

      20 mai 2017 | Marie Vastel | Canada
      Les conservateurs sauront samedi prochain lequel des 13 candidats à la succession de Stephen Harper sera sacré leur prochain chef. Le Devoir les a interrogés, tour à tour, au fil des dernières semaines, sur six sujets : le retour à l’équilibre budgétaire, l’immigration, le port du niqab, la lutte contre les changements climatiques, le rôle du fédéral en culture et le droit à l’avortement. Tous se sont prêtés au jeu, sauf Pierre Lemieux et Erin O’Toole, dont les équipes n’ont pas répondu aux demandes du Devoir. Aujourd’hui, coup d’oeil sur six candidats, par Marie Vastel.
      Maxime Bernier   Budget équilibré ? Dès la deuxième année au pouvoir. Il promet de privatiser...
      0 réactions | 0 votes
    • Autochtones: Trudeau demandera des excuses au pape

      20 mai 2017 | Le Devoir | Canada
      Le premier ministre Justin Trudeau s’entretiendra en tête à tête avec le pape François au Vatican, le 29 mai prochain, lors de sa visite officielle en Italie à l’occasion du Sommet du G7. Il profitera...
      Le premier ministre Justin Trudeau s’entretiendra en tête à tête avec le pape François au Vatican,...
      0 réactions | 1 votes
      Le Canada s’est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30 pour cent d’ici 2030 sous le niveau de 2005.

      Le Québec est épargné par la taxe fédérale sur le carbone

      Québec peut respirer un brin. Du moins jusqu’en 2020. Le gouvernement fédéral a dévoilé hier le fonctionnement de sa future taxe sur le carbone et confirmé du même souffle que le Québec n’y serait pas soumis pour l’instant, parce que les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) qu’il prend sont suffisantes.
      Québec peut respirer un brin. Du moins jusqu’en 2020. Le gouvernement fédéral a dévoilé hier le fonctionnement de sa future taxe sur le carbone et confirmé du même souffle que le Québec n’y serait pas soumis pour l’instant, parce que les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) qu’il prend sont suffisantes.
      10 réactions | 6 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    En vedette

    Tous nos chroniqueurs
    Chroniques
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    Éditoriaux

    Articles les plus : Commentés|Aimés