Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vitrine du livre

    Anthologie des tissus imprimés d’Afrique, Anne Grosfilley

    6 janvier 2018 |Caroline Montpetit | Loisirs

    Impossible d’ignorer le faste et l’audace des étoffes dites africaines. Dans un très beau livre fouillant l’histoire de ces tissus, Anne Grosfilley nous explique d’abord et avant tout que ces tissus, dont le célèbre wax, sont de fabrication européenne. Destinés d’emblée au marché de l’Afrique, ils y ont fait et y font toujours fureur, les populations africaines les ayant adaptés à leurs réalités, changeantes au fil des temps. Anthropologue spécialisée dans le domaine des textiles, Anne Grosfilley nous prend par la main pour nous apprendre à lire le tissu, cet objet témoin d’une relation à la fois difficile et étroite entre l’Afrique et l’Europe. Et sur ces étoffes flamboyantes se lit précisément le fil du temps : l’alphabet tracé sur le tissu par un missionnaire, les icônes et la propagande religieuses, la faune, la flore et leurs symboles, les influences indiennes et indonésiennes, les migrations urbaines, les idoles politiques, de Nelson Mandela à Barack Obama. Les noms de certains imprimés se déclinent comme des poèmes : un imprimé géométrique s’intitule « Chéri, ne me tourne pas le dos », un autre s’appelle « L’oeil de ma rivale ». 

    Anthologie des tissus imprimés d’Afrique
    ★★★ 1/2
    Anne Grosfilley, Éditions La Martinière, Paris, 2017, 265 pages












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.