Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    PlaisirsFlux RSS de la section Plaisirs

      Du haut du Monserrate, la ville semble n’avoir aucune limite. Joggeurs, touristes et promeneurs du dimanche s’y donnent rendez-vous pour profiter de l’air frais de l’altitude.
      Tourisme

      Bogotá, le monstre créateur

      | Sophie Chartier
      En Colombie, Medellín a son exceptionnelle renaissance. Cartagena, ses magnifiques rues colorées. Cali, ses torrides nuits de salsa. Et la capitale, elle ? Polluée, tentaculaire et réputée dangereuse, Bogotá est un diamant brut : d’abord intimidante,...
      L’écrivain français Sylvain Tesson. Son faible pour la reconstitution de longs parcours le fait marcher dans les pas d’évadés du goulag, de la Sibérie à l’Inde, ou encore refaire le trajet de la Grande Armée, de Moscou à Paris en «side-car», dans l’ombre de Napoléon.
      Partir

      Les perles de Tesson

      | Carolyne Parent
      L’écrivain français Sylvain Tesson, baroudeur philosophe (ou vice versa), a de ces envolées littéraires qui nous transportent au bout du monde comme tout au fond de soi. Un deux-pour-un plaisant. La plupart du temps.   Dans la bibliothèque...
      Situé dans le quartier du Mile-End, à Montréal, le Champ des possibles est un terrain vacant où la nature a repris ses droits.

      La biodiversité végétale et la ville

      | Lise Gobeille
      On parle de plus en plus de l’importance de la biodiversité végétale dans les villes. Mais, en réalité, quels sont ses bienfaits en milieu urbain ? A-t-elle une valeur économique ? Rend-elle la ville plus résiliente ? Comment l’encourager ?...
      Même en plein été, Chez Mathilde propose comme dessert la traditionnelle tire sur la neige. Effet garanti! Client heureux!

      La gastronomie du début du Nord

      27 mai 2017 | Sophie Suraniti | Alimentation
      Je ne suis jamais allée manger Chez Mathilde. Chaque fois que j’ai traversé Tadoussac, j’ai fui illico presto le bourg aussi rouge de monde que le toit de son emblématique hôtel. Pourtant, Le festin...
      Je ne suis jamais allée manger Chez Mathilde. Chaque fois que j’ai traversé Tadoussac, j’ai fui...
      0 réactions | 3 votes

      Les Fumées Blanches 2015 F. Lurton, Gascogne, France

      26 mai 2017 | Jean Aubry | Vin | ★★ 1/2
      L’affaire est belle à ce prix. Imaginez loger le format vinier de trois litres au frigo (11714181), et voilà ce sauvignon pimpant offert maintenant à… 13,95 $ le flacon de 750 ml. Surtout que le vin...
      L’affaire est belle à ce prix. Imaginez loger le format vinier de trois litres au frigo (11714181),...
      0 réactions | 0 votes
      Les nappes du mois

      Elda

      26 mai 2017 | Jean-Philippe Tastet | Restaurants | ★★★ 1/2
      Une des plus belles surprises de cette fin d’hiver. Dans un ancien enfer de tentation des amateurs de bonbons (c.-à-d. Kilo), de joyeux lurons ont ouvert un resto qui met sur ses tables des assiettes...
      Une des plus belles surprises de cette fin d’hiver. Dans un ancien enfer de tentation des amateurs...
      0 réactions | 0 votes
      Ici et là

      Sorties week-end

      26 mai 2017 | Sophie Chartier | Loisirs
      Tout un parcours ! C’est une mouture spéciale 375e de la Journée des musées montréalais qui aura lieu dimanche. Différents circuits de transport gratuit, offerts par la STM, permettent de goûter à la...
      Tout un parcours ! C’est une mouture spéciale 375e de la Journée des musées montréalais qui aura...
      0 réactions | 0 votes

      Le Combal 2014, Cahors, France

      26 mai 2017 | Jean Aubry | Vin | ★★★
      Après un passage énergique en carafe pour lui secouer les puces, voilà l’animal prêt à se mouvoir. Lentement, certes, car il porte avec lui tout son terroir sur le dos. La fourrure est épaisse et la...
      Après un passage énergique en carafe pour lui secouer les puces, voilà l’animal prêt à se mouvoir....
      0 réactions | 0 votes

      Côtes-du-Rhône les Cranilles 2015, Les vins de Vienne, France

      26 mai 2017 | Jean Aubry | Vin | ★★★
      Visiblement, ces « Cranilles » jouent dans la cour du côtes-du-rhône des Guigal, côté prix et qualité. C’est tout de même sérieux ici, avec un fruité éclatant et abondant qui n’a pas peur de faire...
      Visiblement, ces « Cranilles » jouent dans la cour du côtes-du-rhône des Guigal, côté prix et...
      0 réactions | 0 votes

      Briccolero Dogliano 2015, Chionetti, Piémont, Italie

      26 mai 2017 | Jean Aubry | Vin | ★★★ 1/2
      Une large pointure que ce dolcetto. Je veux dire, pas le simple jaja à écluser comme ça en attendant Godot. Plus sérieux, moins rigolo. Le fruité y cumule épaisseurs multiples, appuyé par de solides...
      Une large pointure que ce dolcetto. Je veux dire, pas le simple jaja à écluser comme ça en attendant...
      0 réactions | 0 votes
      Le château Gris de la maison Bichot vu du nouveau chai de Boisset à Nuits-Saint-Georges

      Cet imprévisible pinot noir (1)

      26 mai 2017 | Jean Aubry | Vin
      Imprévisibilité. Sans doute le mot-clef pour se colleter au seigneur. Bon, « colleter » n’est sans doute pas le mot juste, quoiqu’il fasse sourdre parfois en nous cette rage de ne pas le voir toujours...
      Imprévisibilité. Sans doute le mot-clef pour se colleter au seigneur. Bon, « colleter » n’est sans...
      0 réactions | 3 votes

      Quatro 2016, MontGras, Chili

      26 mai 2017 | Jean Aubry | Vin | ★★ 1/2
      Quatre cépages, dont le cabernet sauvignon, étoffent ce solide rouge qui, derrière une robe soutenue et profonde, se permet même une exploration en détail du contexte climat-terroir. Puissance et...
      Quatre cépages, dont le cabernet sauvignon, étoffent ce solide rouge qui, derrière une robe soutenue...
      0 réactions | 0 votes
      Vitrine du livre

      Escale à Rome, Louise Gaboury et Caroline Robert

      20 mai 2017 | Carolyne Parent | Voyage | ★★★★★
      Était-elle italienne dans une autre vie ? On ne peut pas dire, mais, chose certaine, dans celle-ci, Louise Gaboury est passionnée par la péninsule et ses régions, leurs cultures et gastronomies...
      Était-elle italienne dans une autre vie ? On ne peut pas dire, mais, chose certaine, dans celle-ci,...
      0 réactions | 0 votes
    • Coups de coeur printaniers

      20 mai 2017 | Lise Gobeille | Jardinage
      L’anémone à la floraison soyeuse, le hâtif hellébore et le bois d’orignal… Certaines plantes ont le pouvoir de nous plaire particulièrement sans trop qu’on sache pourquoi. Est-ce leur texture ? Leur...
      L’anémone à la floraison soyeuse, le hâtif hellébore et le bois d’orignal… Certaines plantes ont le...
      0 réactions | 8 votes
    • L’agroalimentaire en illustrations

      20 mai 2017 | Sophie Suraniti | Alimentation
      Une carotte aquarellée serait-elle devenue la nouvelle figure culinaire ? À en croire le nombre de publications numériques ou sur papier qui incluent dans leurs pages des illustrations abstraites ou...
      Une carotte aquarellée serait-elle devenue la nouvelle figure culinaire ? À en croire le nombre de...
      1 réaction | 3 votes
      La nuit, les dioramas, ces représentations de scènes de la vie sauvage mêlant l’art et les animaux naturalisés, se révèlent dans la tranquillité du musée.

      Une nuit dans les couloirs du Musée américain d’histoire naturelle de New York

      20 mai 2017 | Émilie Folie-Boivin | Voyage
      Il n’y avait pas un chat dans la pièce où est exposé le squelette du titanosaure. Dans la pénombre du musée endormi, j’étais seule avec cet herbivore long comme trois autobus jaunes, le plus grand dinosaure découvert à ce jour (si grand qu’il n’entre même pas au complet dans la salle !). En plein le genre de rencontre intime qu’on a seulement dans ses rêves les plus fous.
      Contrairement à lui, j’étais pourtant là en chair et en os, à l’occasion de l’une des visites...
      0 réactions | 4 votes
    • Partir

      Le visa, cette plaie touristique

      20 mai 2017 | Gary Lawrence | Voyage
      Il y a cinq ans, préalablement à mon premier voyage en Inde, je me suis rendu trois fois au consulat indien de Montréal. La première fois, le pointilleux préposé a refusé ma demande de visa parce que...
      Il y a cinq ans, préalablement à mon premier voyage en Inde, je me suis rendu trois fois au consulat...
      3 réactions | 5 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    En vedette

    Tous nos chroniqueurs
    Chroniques
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    Éditoriaux

    Articles les plus : Populaires|Aimés
    Idées et Libre opinion