Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Catastrophe en mer de Chine: une explosion secoue le pétrolier «Sanchi»

    10 janvier 2018 10h45 | Associated Press à Pékin | Actualités sur l'environnement
    Une trentaine de membres d’équipage du pétrolier manquent toujours à l’appel, et le navire continue de brûler.
    Photo: Courtoisie / Ministère chinois des Transports Une trentaine de membres d’équipage du pétrolier manquent toujours à l’appel, et le navire continue de brûler.

    Le pétrolier iranien qui a pris feu après être entré en collision avec un navire de fret au large de la côte est de la Chine a été secoué par une explosion mercredi, ce qui a contraint les responsables à interrompre les opérations de sauvetage et de lutte à l’incendie.

     

    Le ministère chinois des Transports a dit que les navires qui sont sur place se sont retirés à une distance sécuritaire après l’explosion survenue dans la proue du Sanchi.

     

    Une trentaine de membres d’équipage du pétrolier manquent toujours à l’appel, et le navire continue de brûler.

     

    Les responsables chinois avaient précédemment prévenu que le Sanchi pourrait exploser et couler, provoquant potentiellement une catastrophe écologique.

     

    Le Sanchi, un pétrolier immatriculé au Panama, naviguait de l’Iran en direction de la Corée du Sud quand il est entré en collision avec le CF Crystal, qui est immatriculé à Hong Kong, à 257 km de la côte de Shanghaï, selon le ministère chinois des Transports.

     

    Le Sanchi transportait 136 000 tonnes métriques (soit environ un million de barils) de condensat, un type de pétrole ultraléger, selon les autorités chinoises.

     

    Un corps a été repêché mardi. 31 membres d’équipage manquent toujours à l’appel. Le propriétaire du Sanchi n’exclut pas qu’ils se soient retranchés dans la salle des machines, qui n’est pas touchée par l’incendie et qui se trouve à une quinzaine de mètres sous la surface.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.