Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    CultureFlux RSS de la section Culture

      Dans le cadre de Fantasia, le chef d’orchestre Gabriel Thibaudeau sera entouré ce jeudi soir du Quatuor Molinari en version augmentée, neuf musiciens à ses côtés, ici en répétition, pour interpréter la musique du film «L’homme qui rit».

      Fantasia: Gabriel Thibaudeau, l’homme qui compose

      20 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Quand Gabriel Thibaudeau n’est pas derrière son piano à la Cinémathèque québécoise, le musicien, compositeur et chef d’orchestre se promène aux quatre coins du monde pour faire exactement la même...
      Quand Gabriel Thibaudeau n’est pas derrière son piano à la Cinémathèque québécoise, le musicien,...
      0 réactions | 4 votes
      Spectacle-surprise de Dumas, sur le comptoir de l’Accommodation de Baie-Saint-Paul, en 2016

      Le beau problème du Festif

      20 juillet 2017 | Alexandre Shields | Musique
      C’est à partir de ce jeudi que les festivalo-mélomanes convergeront, nombreux, vers la petite municipalité de Baie-Saint-Paul. Très nombreux, en fait, pour cette huitième édition du Festif, devenu le...
      C’est à partir de ce jeudi que les festivalo-mélomanes convergeront, nombreux, vers la petite...
      0 réactions | 1 votes
    • Compilation unilingue anglophone: Universal s’excuse

      20 juillet 2017 | Le Devoir | Musique
      Après avoir été critiquée pour avoir lancé dans le cadre du 150e anniversaire du Canada une compilation de six disques sans inclure de chanson francophone, l’étiquette Universal Music a publié sur son...
      Après avoir été critiquée pour avoir lancé dans le cadre du 150e anniversaire du Canada une...
      0 réactions | 1 votes
      Mariana Mazza remporte un grand succès avec son spectacle «Femme ta gueule».

      Humour: bienvenue aux dames

      Pour son 35e anniversaire, le Festival Juste pour rire souhaitait célébrer l’ADN de l’humour en présentant sept galas thématiques. Ayant suscité un tollé dans le milieu de l’humour, le gala «Juste féminin» a été annulé peu après qu’on l’eut annoncé.
      Pour son 35e anniversaire, le Festival Juste pour rire souhaitait célébrer l’ADN de l’humour en présentant sept galas thématiques. Ayant suscité un tollé dans le milieu de l’humour, le gala «Juste féminin» a été annulé peu après qu’on l’eut annoncé.
      0 réactions | 2 votes
      Les fouilles archéologiques, entreprises en 2010, ont permis de dégager environ le quart du site situé dans un stationnement du Vieux-Montréal.

      Les décombres du parlement du Canada à Montréal révèlent leurs secrets

      Pendant plus d’un siècle, les décombres du parlement du Canada à Montréal ont dormi sous un terrain de stationnement, dans le Vieux-Montréal. Mais depuis mardi, le public est invité à visiter le site des fouilles archéologiques. 
       
      Pendant plus d’un siècle, les décombres du parlement du Canada à Montréal ont dormi sous un terrain de stationnement, dans le Vieux-Montréal. Mais depuis mardi, le public est invité à visiter le site des fouilles archéologiques. 
       
      5 réactions | 27 votes
      Le jeune chef d’orchestre s’est vu remettre par Yannick Nézet-Séguin la baguette pour diriger son orchestre, ce mercredi à L’Île-des-Sœurs et jeudi au chalet du Mont-Royal.

      Nicolas Ellis, le Gabriel Nadeau-Dubois de la direction d’orchestre!

      19 juillet 2017 | Christophe Huss | Musique
      À 25 ans, le jeune chef d'orchestre Nicolas Ellis se voit confier par Yannick Nézet-Séguin l’Orchestre Métropolitain pour cinq concerts d’été, dont, ce jeudi, l’emblématique concert au chalet du Mont-Royal.
      À 25 ans, le jeune chef d'orchestre Nicolas Ellis se voit confier par Yannick Nézet-Séguin l’Orchestre Métropolitain pour cinq concerts d’été, dont, ce jeudi, l’emblématique concert au chalet du Mont-Royal.
      10 réactions | 27 votes
    • Les Harmonia Chamber Singers de Buffalo à Montréal

      19 juillet 2017 | Le Devoir | Musique
      Le Choeur de Chambre du Québec reçoit samedi les Harmonia Chamber Singers de Buffalo, pour un concert en commun à l’église Saint-George à Montréal à 19 h 30. Le Choeur de chambre du Québec, dirigé par...
      Le Choeur de Chambre du Québec reçoit samedi les Harmonia Chamber Singers de Buffalo, pour un...
      0 réactions | 0 votes
    • Biennale: une bonne décision, dit le CALQ

      19 juillet 2017 | Le Devoir | Actualités culturelles
      Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) estime que la décision des administrateurs de la Biennale de Montréal d’annuler l’édition 2018 et de réfléchir au futur de l’événement est sage....
      Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) estime que la décision des administrateurs de...
      0 réactions | 0 votes
      Télévision

      Notre choix ce soir

      19 juillet 2017 | Manon Dumais | Télévision
      Sur les traces de Bigfoot   Point doc présente ce documentaire de Christophe Kilian où l’on suit plusieurs équipes de scientifiques qui parcourent le monde à la recherche du mythique monstre...
      Sur les traces de Bigfoot   Point doc présente ce documentaire de Christophe Kilian où l’on suit...
      0 réactions | 0 votes
      Les péripéties épiques de Jon Snow et autres prétendants au trône de fer tiennent en haleine des millions de téléspectateurs.

      Game of Thrones: quand l’hiver fait oublier l’été

      18 juillet 2017 | Manon Dumais | Télévision
      Dimanche dernier, la popularité de «Game of Thrones» ne s’est pas démentie puisque les sites de HBO et de la chaîne française OCS ont «crashé» lors de la diffusion du premier des sept épisodes de la septième, et avant-dernière, saison de la série.
      Dimanche dernier, la popularité de «Game of Thrones» ne s’est pas démentie puisque les sites de HBO et de la chaîne française OCS ont «crashé» lors de la diffusion du premier des sept épisodes de la septième, et avant-dernière, saison de la série.
      1 réaction | 4 votes
      Dès la fin des années 1950, « Montréal devient non seulement un lieu de tournage, mais une présence forte, un personnage en soi », souligne Marc St-Pierre.
      Montréal fait son cinéma (2/6)

      La ville vue de Côte-de-Liesse

      18 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Paysage incontournable du cinéma québécois, décor interchangeable pour les cinéastes américains, Montréal constitue un vaste plateau de tournage aux possibilités infinies. Les artisans de l’industrie connaissent bien les beautés et les vices cachés d’une métropole désireuse de tirer son épingle du jeu sur le grand échiquier du cinéma international. Tout au long de l’été, dans Le Devoir, certains d’entre eux évoquent cette ville sous le prisme de leur profession. Aujourd’hui, Marc St-Pierre, conservateur de collections à l’Office national du film du Canada (ONF), revendiquant plus de 7000 films visionnés derrière la rétine.
      Il a suffi d’un déménagement pour que Montréal existe enfin devant la caméra de ses cinéastes. Car...
      1 réaction | 3 votes
      Le rappeur Kendrick Lamar était de passage sur la grande scène des Plaines au Festival d’été de Québec cet été.

      Le FEQ heureux que l’audace ait porté ses fruits

      18 juillet 2017 | Philippe Papineau | Musique
      Le Festival d’été de Québec (FEQ) avait mis la barre haute pour sa 50e édition, multipliant les têtes d’affiche, et pas nécessairement dans des styles musicaux « naturels » pour la capitale. Lors du...
      Le Festival d’été de Québec (FEQ) avait mis la barre haute pour sa 50e édition, multipliant les...
      1 réaction | 1 votes
      Télévision

      Notre choix ce soir

      18 juillet 2017 | Manon Dumais | Télévision
      La mariée était en gris   Ce documentaire de Pascal Cardeilhac et Daniel Ferguson nous amène à la rencontre du peuple Bunong, des chasseurs d’éléphants aux règles morales très strictes. Afin...
      La mariée était en gris   Ce documentaire de Pascal Cardeilhac et Daniel Ferguson nous amène à la...
      1 réaction | 0 votes
      L’acteur Martin Landau photographié en 2004 à Beverly Hills

      Martin Landau, dernière éclipse

      18 juillet 2017 | Didier Péron - Libération | Cinéma
      L’acteur au profil discret mais charismatique est mort à 89 ans dans la nuit de dimanche à lundi. Il s’est fait connaître par des seconds rôles au cinéma à la fin des années 1950, avant de se lancer dans Mission impossible puis Cosmos 1999. Oublié, il sera relancé par Tim Burton dans Ed Wood en 1994.
      « God is a luxury I can’t afford » (« Dieu est un luxe que je ne peux pas m’offrir »). On se...
      0 réactions | 1 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.