Le fondateur de Fox News est mort

Le fondateur de Fox News, Roger Ailes
Photo: Drew Angerer Archives Getty Images North America/AFP Le fondateur de Fox News, Roger Ailes

New York — Le fondateur de Fox News, Roger Ailes, est mort, a annoncé jeudi la chaîne préférée des conservateurs américains, elle qui a révolutionné les informations aux États-Unis.

Roger Ailes avait été forcé de démissionner de la direction de Fox News en juillet 2016 en raison d’accusations répétées de harcèlement sexuel. Il était âgé de 77 ans.

Vétéran des médias, homme d’influence, le républicain a créé la chaîne Fox News en 1996 à la demande du patron du réseau Fox et du groupe de médias News Corp, Rupert Murdoch.

Bien qu’arrivée dans le paysage télévisuel bien après CNN, lancée en 1980, la chaîne d’information continue, prisée des conservateurs, a rapidement pris la tête des audiences.

Pour faire sa place, Fox News a adopté une ligne éditoriale très conservatrice, volontiers polémique, incarnée par quelques personnalités marquantes, en premier lieu Bill O’Reilly, plus éditorialiste que journaliste.

Lui-même aux prises avec des accusations de harcèlement sexuel émanant de plusieurs femmes ayant travaillé au sein de la chaîne, Bill O’Reilly a dû quitter fin avril Fox News, qui a ainsi renoncé à sa locomotive, roi de l’audience, toutes chaînes d’information confondues.

Portée par son succès, Fox News est aussi devenue une source de revenus considérables pour le groupe 21st Century Fox, né de la scission en 2013 des activités télévisions et médias, ces dernières étant logées sous l’enseigne News Corp.

 
Période de turbulences

Avec le départ de Roger Ailes et de Bill O’Reilly, mais aussi celui de la journaliste vedette Megyn Kelly, passée chez NBC, la chaîne traverse actuellement une période de turbulences, même si ses audiences demeurent élevées.

C’est Megyn Kelly qui a fait basculer le sort de Roger Ailes chez Fox News, fin juillet 2016. Elle aurait affirmé avoir reçu des avances du p.-d.g. dix ans plus tôt, lors d’un entretien avec les responsables de l’enquête interne qu’avait diligentée la chaîne pour faire la lumière sur les accusations visant Roger Ailes.

Ces allégations venaient à l’appui de celles lancées, début juillet 2016, par une ancienne présentatrice vedette, Gretchen Carlson, affirmant avoir été licenciée après son refus de céder aux avances sexuelles de son patron.

1 commentaire
  • François Masseau - Abonné 18 mai 2017 17 h 59

    Quelle perte...

    Fondateur d'une chaîne objective et surtout humaniste. Tristesse !