Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    CinémaFlux RSS de la section Cinéma

      Peu importe la saison, Patricia Bergeron espère qu’un jour, les autorités municipales lui permettront de montrer la ville autrement.

      Montréal fait son cinéma (3/6) – Montréal, ville ouverte… et orange

      25 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Paysage incontournable du cinéma québécois, décor interchangeable pour les cinéastes américains, Montréal constitue un vaste plateau de tournage aux possibilités infinies. Les artisans de l’industrie connaissent bien les beautés et les vices cachés d’une métropole désireuse de tirer son épingle de jeu sur le grand échiquier du cinéma international. Tout au long de l’été dans Le Devoir, certains d’entre eux évoquent cette ville sous le prisme de leur profession. Aujourd’hui, Patricia Bergeron, directrice de production, qui ratisse Montréal de jour comme de nuit, pour l’amour du septième art.
      Pendant ses études en cinéma à l’UQAM, Patricia Bergeron a surtout vu Montréal… en noir et blanc. Au...
      0 réactions | 2 votes
      Nicole Robert avoue qu’elle ne correspond pas au cliché du producteur qui met son poing sur la table pour se faire entendre.
      Cinéma

      Hommage à une productrice hors norme

      24 juillet 2017 | Manon Dumais | Cinéma
      Lorsque Nicole Robert quitte la boîte de cinéma d’animation Anibec pour se joindre aux Productions La Fête afin d’y produire «La guerre des tuques» d’André Melançon, plusieurs autour d’elle lui disent tout bonnement qu’elle est folle. 
       
      Lorsque Nicole Robert quitte la boîte de cinéma d’animation Anibec pour se joindre aux Productions La Fête afin d’y produire «La guerre des tuques» d’André Melançon, plusieurs autour d’elle lui disent tout bonnement qu’elle est folle. 
       
      0 réactions | 7 votes
      Claude Rich a joué pour plusieurs grands cinéastes, dont Gilles Carle, pour lequel l’acteur français a interprété le curé Cordelier dans l’adaptation de «Maria Chapdelaine» en 1983.

      Claude Rich, mort d’un seigneur à la voix impénétrable

      22 juillet 2017 | Guillaume Tion - Libération , Didier Péron - Libération | Cinéma
      Le comédien Claude Rich est mort jeudi soir, à 88 ans, des suites d’une longue maladie, à son domicile francilien. Avec sa voix voilée, ses cheveux blonds souvent en bataille, Rich a traversé 80 films...
      Le comédien Claude Rich est mort jeudi soir, à 88 ans, des suites d’une longue maladie, à son...
      0 réactions | 3 votes
      • video
      Dans «Valérian et la Cité des mille planètes», le tandem formé par Valérian et Laureline doit tout bonnement sauver le monde d'une mystérieuse menace.
      Critiques cinéma

      «Valérian» — Extravagance spatiale pour épater la galerie

      22 juillet 2017 | Le Devoir | Cinéma
      Alors, ce Valérian de chair et de pixels, il passe la rampe ? Le Devoir s’est prêté à une critique croisée soumettant l’adaptation au jugement avisé de Manon Dumais et Fabien Deglise, la première pour son œil cinématographique, le second pour son expertise en littérature. Verdict !
      Luc Besson rêvait depuis vingt ans de transposer au grand écran l’univers des bédéistes Christin et...
      3 réactions | 1 votes
      • video

      Ma Loute

      22 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma | ★★★
      Bruno Dumont a fini par découvrir les vertus du rire, une chose sur laquelle personne n’aurait parié tant le cinéaste fut longtemps reconnu pour son austérité, de La vie de Jésus à Camille Claudel...
      Bruno Dumont a fini par découvrir les vertus du rire, une chose sur laquelle personne n’aurait parié...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      Des pitreries dignes des Monty Python se superposent à celles d’un Resnais au milieu d’une élégance comparable aux films à costumes anglais.

      «Ma loute» — Bouffer du bourgeois

      22 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma | ★★★
      La démarche de Bruno Dumont ressemble à celle d’un équilibriste, exigeante et périlleuse. Chez lui, une enquête policière (L’humanité), un road movie (Twentynine Palms), ou un drame de guerre...
      La démarche de Bruno Dumont ressemble à celle d’un équilibriste, exigeante et périlleuse. Chez lui,...
      0 réactions | 0 votes
      Le comédien Claude Rich

      Décès du comédien français Claude Rich à l’âge de 88 ans

      21 juillet 2017 | Agence France-Presse | Cinéma
      Le comédien Claude Rich, l’une des figures les plus familières du cinéma et du théâtre français, est décédé jeudi soir, à l’âge de 88 ans, des suites d’une longue maladie.
      Le comédien Claude Rich, l’une des figures les plus familières du cinéma et du théâtre français, est décédé jeudi soir, à l’âge de 88 ans, des suites d’une longue maladie.
      0 réactions | 0 votes
      • video
      James D’Arcy et Kenneth Branagh dans une scène de «Dunkerque»
      Critique cinéma

      «Dunkerque» — La traversée fantastique

      21 juillet 2017 | Manon Dumais | Cinéma | ★★★★ 1/2
      Il y a près de 20 ans, dans Il faut sauver le soldat Ryan, Steven Spielberg offrait un moment de cinéma mémorable : le débarquement de Normandie vécu de l’intérieur. N’en déplaise aux admirateurs du...
      Il y a près de 20 ans, dans Il faut sauver le soldat Ryan, Steven Spielberg offrait un moment de...
      3 réactions | 10 votes
      Dans sa Géorgie natale, Ryan Prows rêvait déjà de vivre à L.A. tout en bricolant ses premiers films à l’école secondaire, conscient que c’était l’endroit par excellence pour matérialiser ses ambitions.
      Fantasia

      Ryan Prows, ou les outrances d’un «gentleman»

      21 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Ryan Prows se décrit sur la toile comme « a Filmmaker, a Southerner, and a Gentleman of the highest caliber ». Il fait sans doute bien de le préciser, car à la lumière de son premier long métrage de...
      Ryan Prows se décrit sur la toile comme « a Filmmaker, a Southerner, and a Gentleman of the highest...
      0 réactions | 3 votes
      Dans le cadre de Fantasia, le chef d’orchestre Gabriel Thibaudeau sera entouré ce jeudi soir du Quatuor Molinari en version augmentée, neuf musiciens à ses côtés, ici en répétition, pour interpréter la musique du film «L’homme qui rit».

      Fantasia: Gabriel Thibaudeau, l’homme qui compose

      20 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Quand Gabriel Thibaudeau n’est pas derrière son piano à la Cinémathèque québécoise, le musicien, compositeur et chef d’orchestre se promène aux quatre coins du monde pour faire exactement la même...
      Quand Gabriel Thibaudeau n’est pas derrière son piano à la Cinémathèque québécoise, le musicien,...
      0 réactions | 4 votes
      Dès la fin des années 1950, « Montréal devient non seulement un lieu de tournage, mais une présence forte, un personnage en soi », souligne Marc St-Pierre.
      Montréal fait son cinéma (2/6)

      La ville vue de Côte-de-Liesse

      18 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Paysage incontournable du cinéma québécois, décor interchangeable pour les cinéastes américains, Montréal constitue un vaste plateau de tournage aux possibilités infinies. Les artisans de l’industrie connaissent bien les beautés et les vices cachés d’une métropole désireuse de tirer son épingle du jeu sur le grand échiquier du cinéma international. Tout au long de l’été, dans Le Devoir, certains d’entre eux évoquent cette ville sous le prisme de leur profession. Aujourd’hui, Marc St-Pierre, conservateur de collections à l’Office national du film du Canada (ONF), revendiquant plus de 7000 films visionnés derrière la rétine.
      Il a suffi d’un déménagement pour que Montréal existe enfin devant la caméra de ses cinéastes. Car...
      1 réaction | 4 votes
      L’acteur Martin Landau photographié en 2004 à Beverly Hills

      Martin Landau, dernière éclipse

      18 juillet 2017 | Didier Péron - Libération | Cinéma
      L’acteur au profil discret mais charismatique est mort à 89 ans dans la nuit de dimanche à lundi. Il s’est fait connaître par des seconds rôles au cinéma à la fin des années 1950, avant de se lancer dans Mission impossible puis Cosmos 1999. Oublié, il sera relancé par Tim Burton dans Ed Wood en 1994.
      « God is a luxury I can’t afford » (« Dieu est un luxe que je ne peux pas m’offrir »). On se...
      0 réactions | 1 votes
    • L’acteur américain Martin Landau n’est plus

      17 juillet 2017 | Agence France-Presse | Cinéma
      Los Angeles — Martin Landau, acteur américain et star de la série télévisée « Mission : Impossible », récompensé par un Oscar pour Ed Wood de Tim Burton, est mort samedi à Los Angeles, à l’âge de...
      Los Angeles — Martin Landau, acteur américain et star de la série télévisée « Mission :...
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Cette aventure sinueuse aux mille détours amusants se décline dans un somptueux noir et blanc.

      «Weirdos» — Un Warhol dans ma tête

      15 juillet 2017 | André Lavoie | Cinéma | ★★★
      Ses premiers films (Roadkill, Highway 61) évoquaient les plaisirs imprévisibles de la route, avec déjà une belle bande de weirdos qui ont marqué l’imaginaire du cinéma canadien-anglais. Depuis bientôt...
      Ses premiers films (Roadkill, Highway 61) évoquaient les plaisirs imprévisibles de la route, avec...
      2 réactions | 1 votes
      • video
      Le réalisateur Luc Besson a confié les rôles de Valérian et de Laureline à Dane Dehaan et Cara Delevingne, respectivement.
      Entrevue

      Luc Besson repart à la conquête de l’espace

      15 juillet 2017 | Manon Dumais | Cinéma
      Star Wars, Blade Runner, Total Recall, Le cinquième élément, Avatar : ce ne sont pas les références qui manquent dans Valérian et la cité des mille planètes. Non pas que Luc Besson ait manqué...
      Star Wars, Blade Runner, Total Recall, Le cinquième élément, Avatar : ce ne sont pas les références...
      0 réactions | 0 votes
      Le contrôle serré de l’univers Star Wars est apprécié des fans et des réalisateurs.

      Le «vrai» conseil des Jedi qui veille sur l’univers Star Wars

      14 juillet 2017 | Frankie Taggart - Agence France-Presse | Cinéma
      Ils forment une sorte de conseil des Jedi de la vraie vie — une douzaine de sages — qui du fin fond du quartier général de Lucasfilm à San Francisco, veillent sur «Star Wars».
      Ils forment une sorte de conseil des Jedi de la vraie vie — une douzaine de sages — qui du fin fond du quartier général de Lucasfilm à San Francisco, veillent sur «Star Wars».
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.